You are here: Home » Actualités » Les agriculteurs Comoriens restent le fer de lance de l'économie

Les agriculteurs Comoriens restent le fer de lance de l'économie

Contrairement aux idées reçues selon lesquelles l’apport financer de la Diaspora n’est pas le premier poste pourvoyeur de richesse.
Après enquête minutieuse, il ressort le résultat ci-après :
Décomposition du PIB par secteur d’activité.
Agriculture : entre 55 à 60 %
Apport financer de la Diaspora 30% .
Le reste, sont les recettes de l’Etat .
Il faut souligner, la relation de symbiose existant entre la Diaspora et les agriculteurs. Les agriculteurs Comoriens produisent et la diaspora consomme à travers ses mariages et les transferts journaliers destinés aux familles
Deuxième observation. À propos des recettes,si on affine cette statistique, il ressort également que les recettes provenant des diverses taxes perçues sous forme de droit de douanes notamment, là aussi la Diaspora est partie prenante à travers les droits de douanes de leurs différentes marchandises, véhicules effets personnels et autres.
En conclusion l’Etat devrait encourager nos agriculteurs pour poursuivre leurs efforts de nous nourrir , mais les hausses intervenues sur la taxation douanière des engrais et les pesticides n’œuvrent pas dans ce sens .
Deuxième observation , l’Etat Comorien est un bébé né prématuré et qui ne marchera jamais sans béquilles.
Contrairement donc aux idées reçues , vos mères, pères,sœurs, frères restés aux villages travaillent, certes moins péniblement que vous ; diaspora. On est donc pas que des bons à consommer, continuer à envoyer.

Daoud Halifa

Powered by Comores infos