You are here: Home » Actualités » Les amis d’Azali Assoumani occupent le terrain français

Les amis d’Azali Assoumani occupent le terrain français

Les Amis d’Azali s’implantent de plus en plus en France. Après la rencontre organisée à Paris par le comité de soutien à Azali Assoumani le 13 juin 2015,  la cellule de Lyon a tenu une réunion de mobilisation ce dimanche 16 août à Saint-Fons dans la banlieue lyonnaise. Une journée de rencontre, d’échanges et de convivialité.

Trois questions ont été abordées : le bilan du président Azali (Azhar Ahmed Mze, ancien directeur de l’ONICOR), le projet du candidat Azali pour la diaspora comorienne de France (Dr Abdou Katibou) et le rôle du comité de soutien dans la campagne électorale, avec Msa Ali Djamal (responsable de la communication du comité).

Durant cet échange animé par M. Allaoui Adjibou et modéré par le Dr Nassurdine Ali Mhoumadi, un portrait de notre candidat s’est dégagé : Azali est reconnu comme l’homme de la réconciliation, de la démocratie, de l’université, du renouvellement des élites, de la création d’emploi et penseur de la diaspora comme acteur majeur du développement économique. Abdoulatuf Maécha (venu de Valence), dernier intervenant de la rencontre, a suggéré « qu’on s’engage et milite avec dévouement et détermination mais toujours avec un discours de vérité ».

Le public a réagi après les différentes interventions pour demander des éclaircissements aussi bien sur le bilan que sur le programme de l’ancien président.

Mais c’est Hakim (de Nvouni Bambao), lycéen en 1999, qui a émerveillé plus d’un dans la salle par son touchant témoignage. En 1999, il y avait 150 jeunes exclus du lycée Said Mohamed Cheikh de Moroni. Azali Assoumani, informé de cette situation dramatique, a pris des mesures immédiates pour offrir à tous ces jeunes des cours du soir afin qu’ils se préparent au bac qu’ils étaient en train de passer. Hakim a terminé son intervention en précisant que ces jeunes sont devenus quelques années après, des cadres travaillant dans des sociétés d’État et/ou dans des établissements privés. Hakim a donc voulu insister sur ce président visionnaire et sensible à la jeunesse et au savoir.

La rencontre des Amis d’Azali de Lyon du 16 août dernier fut une belle rencontre de retrouvailles entre amis de même sensibilité, de témoignages et de débats.

Powered by Comores infos