You are here: Home » ACCUEIL » Les Coelacanthes accrochent un nul amer contre les kenyans aux éliminatoires de la Can2022

Les Coelacanthes accrochent un nul amer contre les kenyans aux éliminatoires de la Can2022

1-1. C’est le résultat final du premier match de la troisième journée du groupe G des éliminatoires de la Can 2022 qui opposait le Kenya aux Comores au stade Kasarani de Nairobi. Un nul amer si l’on tient compte de la physionomie du match largement dominé, pendant quarante minutes par les Verts. Malgré ce match nul, les Coelacanthes restent leader du groupe G avec 5 points en attendant la confrontation entre le Togo et l’Égypte. 

 
Les Verts comoriens ont effectivement bien entamé le match. Il a fallu vingt-six minutes de jeu pour que leur meneur de jeu, Youssouf M’changama, ouvre le score sur une merveille de coup franc laissant le gardien Kenyan, Arnold Origi sans réaction. 
Avant l’ouverture du score, le capitaine de Guingamp avait écopé d’un carton jaune à la dixième minute. Un carton qui aura un impact sur la suite du match puisqu’à la suite d’un deuxième carton jaune, nettement contestable, le numéro 10 comorien sera expulsé par l’arbitre libyen Mutaz Ibrahim. Ce dernier a en effet infligé un second jaune pour, vraisemblablement, une «contestation». Youssouf M’changama a donc joué quarante-trois minutes avant de regagner les vestiaires. 
Les Comores ont malgré ce résultat nul gardé la tête du classement de leur groupe G, avec 5 points plus 1 but de différentiel. Elles sont suivies sur le tableau par le Kenya (3 points). Les deux équipes comptent chacune trois journées tandis que l’Egypte (2 pts) et le Togo (1 pt) disputeront leur troisième match samedi 14 novembre au Caire. Le groupe est ouvert après la parité de ce soir entre les Coelacanthes et les Harambee stars du capitaine Victor Wanyama.
Erreur d’arbitrage
 
Les Comores sont en lice pour leur sixième campagne de la Coupe d’Afrique des Nations, après 2010. Elles ont engrangé 5 points en trois sorties. Des statistiques inédites pour la phase aller. Lors des qualifications pour la Can 2019, les garçons d’Amiredine Abdou avaient par exemple eu besoin de six matchs pour atteindre ce même nombre de points. Pour cette édition, Ali Ahamada, élu homme du match, et ses partenaires dégagent une sérénité et un état d’esprit inédits. Une prouesse si l’on tient compte des difficultés que rencontrent les Verts notamment au niveau financier.

Les Coelacanthes s’opposeront pour la dernière fois aux Harambee stars dimanche au stade de Maluzini. Ce duel est-africain comptant pour la quatrième journée de la course pour le Cameroun 2022 se jouera à huis clos. La Confédération africaine a recommandé aux supporters des différents pays engagés dans la compétition de suivre les rencontres sur leurs petits écrans. Le coup d’envoi de la partie sera donné par l’arbitre éthiopien, Bamlak Tesema Weseya à 19 heures. Les Coelacanthes sont attendus à Moroni demain matin au plus tard.   

ELIE-DINE Djoumoi – Al-watwan

Powered by WPeMatico