You are here: Home » Actualités » Les Comores auraient quitté le giron iranien et misent sur l’Arabie saoudite

Les Comores auraient quitté le giron iranien et misent sur l’Arabie saoudite

Les Comores  auraient quitté le giron iranien et misent sur l’Arabie saouditeA la suite de l’Arabie saoudite, les Comores auraient rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran. L’archipel des Comores condamnait l’attaque de l’ambassade saoudienne à Téhéran dans la nuit de samedi à dimanche par des partisans radicaux du régime, qui protestaient contre l’exécution en Arabie saoudite de l’opposant et clerc chiite Nimr Baqer Al-Nimr. Les Comores s’affichent ainsi parmi les alliés les plus réactifs de l’Arabie saoudite, avec Bahreïn, les Emirats arabes unis (EAU) et le Koweït dans le conflit qui oppose la monarchie arabe sunnite à son rival régional chiite.

L’Iran risque de perdre ainsi officiellement sa principale stratégie sur l’archipel , porte d’entrée du chiisme sur l’océan indien qui a été instauré par la politique de l’ancien Président Ahmed Abdallah Sambi . Il est important de rappeler que l’Arabie saoudite a accordé, il y a moins de 2 mois, 20 milliards de francs à l’Union des Comores sous forme d’aide budgétaire?

Conjuguée à une solidarité religieuse sunnite avec la monarchie saoudienne , aurait poussé Ikililou Dhoinine à abandonner son alliance avec Téhéran née pour créer de conflits entre sunnite et chiite aux Comores , une situation que l’ex-président Sambi voulait à tout prix semer le chaos aux Comores .

A titre de rappel , c’est un simple geste de consolidation des relations avec l’Arabie saoudite, les liens entre les Comores et l’Iran ont été largement amplifiés par le régime de Sambi pour implanter le chiisme aux Comores et le propager dans l’océan indien , mais le partenaire privilégié est bel et bien l’Arabie saoudite.

Ali Bacar
Les Comores  auraient quitté le giron iranien et misent sur l’Arabie saoudite

Powered by Comores infos