You are here: Home » Actualité » Les Comores n’ont jamais été et ne sont pas un État

Les Comores n’ont jamais été et ne sont pas un État

Les Comores n’ont jamais été et ne sont pas un État

Les dictateurs comoriens ne règnent jamais sur un État

Par ARM

       Dans son discours devant le Conseil d’État, le 27 août 1958, Michel Debré avait déconseillé l’indépendance aux Comores, les conditions propices à la décolonisation n’étant pas réunies et, même ce mardi 9 mars 2021: «Il faut dans cet ensemble, faire trois parts: une première comprend la Nouvelle-Calédonie où la proportion d’habitants d’origine européenne est très forte, également la Côte des Somalis, les îles des Comores, les îles du Pacifique, Saint-Pierre-et-Miquelon, fractions isolées de la France, et qui ne peuvent en aucun cas prétendre vivre seules. […]. Les unes, telles la Calédonie, Tahiti, la Somalie, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Comores, peuvent et doivent sans doute se diriger vers le statut qui les intègre à la République, c’est-à-dire qui maintient leur statut actuel […].».

Or, le 6 juillet 1975, les Comores ont proclamé unilatéralement l’indépendance, alors que Mayotte l’avait clairement et logiquement rejetée ainsi que les Comores. Les slogans creux, vaseux, irresponsables et haineux ont fait échouer totalement les Comores. Du 6 juillet 1975 à cette seconde, cet échec jette sur Mayotte des milliers de Comoriens. Cette migration illégale gonfle chaque jour. Bizarre: les Comoriens (sans les Mohéliens) se disaient «intelligents», et traitaient par le plus profond des mépris et la plus humiliante des haines les Mahorais, qu’ils qualifiaient de «mangeurs des hérissons», mais fuient vers Mayotte, où même leurs ministres et Premiers ministres se font soigner et bénéficient des bienfaits de la République française!

Les «bons et vrais Comoriens» et les «Comoricains», surtout les Français du prétendu Comité Mahorais, tous originaires de Grande-Comore, crachent sur la soupe mais se cachent pour renouveler leurs papiers français à l’Ambassade de France à Moroni. Qu’on se le dise!

C’est «logique», parce qu’il n’y a pas d’État aux Comores: «Après des siècles de misère, d’instabilité politique et de colonisation, l’Union des Comores était pratiquement dépourvue d’identité politique. Le petit archipel formait un pays, mais il aurait pu aussi en former trois, ou n’en former aucun. Ian Walker, chercheur à l’Université d’Oxford, est l’auteur d’un article intitulé “What Came First, the Nation or the State? Political Process in the Comoros Islands” dans lequel il se demande ce qui est apparu en premier aux Comores, la nation ou l’État. Ses conclusions: “Il n’y a pas, à proprement parler, de nation ni d’État aux Comores”»: Atossa Araxia Abrahamian: Citoyennetés à vendre. Enquête sur le marché mondial des passeports, Lux Éditeur, Collection «Futur Proche», Montréal, 2016, pp. 30-31.

Atossa Araxia Abrahamian enfonce le clou: «Vues du ciel, les Comores collent à tous les clichés de l’île paradisiaque. L’archipel n’a rien à envier à l’île Maurice, à la Réunion ou aux Seychelles, ces destinations qui attirent des centaines de milliers de touristes chaque année. Pourtant, sur la terre ferme, toute cette beauté naturelle n’a mené les Comores nulle part. Rares sont les gens qui en ont entendu parler, et ceux qui les connaissent ont du mal à croire qu’il s’agisse vraiment d’une nation souveraine. Le seul exploit du pays, c’est la vingtaine de putschs qui y ont été perpétrés par des mercenaires étrangers depuis l’indépendance. L’Union des Comores est même surnommée, dans les milieux internationaux, “Cloud Coup-Coup Land”, une expression qui se moque des nombreux coups d’État irréalistes et absurdes qui y ont lieu. Mais qu’est-ce qui peut bien expliquer le fait que les Comores continuent à se classer parmi les nations les plus pauvres du monde?»: A. Araxia Abrahamian: Citoyennetés à vendre. Enquête sur le marché mondial des passeports, op. cit., p. 24.

Monique Chemillier-Gendreau est réaliste: «Somalie, Grenade, Panama, Centrafrique, Cambodge, Comores peuvent être donnés en exemple d’entités qui sont ou ont été à certains moments des caricatures d’États souverains»: Monique Chemillier-Gendreau: Humanité et souverainetés. Essai sur la fonction nouvelle du Droit international, Éditions La Découverte, Collection «Textes à l’appui», Série «Histoire contemporaine», Paris, 1995, p. 71.

Julius Nyerere, ex-Président de la Tanzanie, insoupçonnable de «complicité avec le colonialisme, néocolonialisme et impérialisme», ironisait sur «l’indépendance de drapeau» («Uhuru wa Bandria»), celle des «décolonisations manquées», dont celle des Comores: Pierre-François Gonidec et Tran Van Minh: Politique comparée du Tiers Monde. Visages du Tiers Monde et forces politiques, Éditions Montchrestien, Paris, 1980, p. 122.

Les prétentions étatiques comoriennes sont excessives. Les Comores ne sont pas et n’ont jamais été un État. Les tyrans, satrapes et dictateurs comoriens n’ont jamais régné sur un État et n’ont jamais été des chefs d’État. Un État a une mission, une mission de protection de sa population et de satisfaction des besoins d’intérêt général. Aujourd’hui, il faudra qu’on nous dise si les gens qui sont dans les bureaux à Anjouan, Mohéli et Grande-Comore arrivent à apporter au peuple l’École, la Santé publique, l’eau, l’électricité, la téléphonie à un prix tenant compte de la pauvreté des Comoriens, l’assainissement, les transports en commun…

Pis, si, à titre d’essai, on promettait aux Comores «l’émergence à l’horizon 2030» et la souveraineté sur Mayotte à condition de faire fonctionner pendant une seule journée 2 des barges reliant Grande Terre à Petite Terre à Mayotte, l’essai finirait dans la honte au bout d’une heure. Et, on ose nous parler d’«État» aux Comores? Allons bon…

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 9 mars 2021.

Powered by WPeMatico