You are here: Home » Actualités » Les contractuels de 2016 licenciés sont de quel pays?

Les contractuels de 2016 licenciés sont de quel pays?

Les contractuels de 2016 licenciés sont de quel pays?

Azali Assoumani licencie des Comoriens ou des étrangers?

Par ARM

     En plus des paroles de menace et de terreur, qu’est-ce qu’on n’a pas entendu de la bouche du «pouvoiriste» Azali Assoumani durant la campagne électorale? Tout et n’importe quoi, notamment quand il s’agissait de dire par pur mensonge qu’il allait créer des emplois à la pelle pour les jeunes Comoriens. Pourtant, aujourd’hui, il faut déchanter si tant est qu’un jour les gens sérieux avaient accordé le moindre crédit aux paroles de cet homme. Aujourd’hui, au lieu de créer des emplois, il les fait disparaître, mais pas pour tout le monde, puisque, en même temps, il place ses obligés un peu partout, même là où certains parmi eux ont laissé de tristes souvenirs. Avec tout l’argent qu’il gagne par mois, Azali Assoumani coûte beaucoup plus cher à l’État comorien que les 1.080 agents de Comores Télécom que vient de licencier illégalement l’ancien gabelou Saïd Ali Saïd Chayhane, promu ministre des Finances et du Budget pour les raisons «familiales» que tout le monde connaît. S’en ajoutent les contractuels du Gouvernorat de la Grande-Comore, que le déplacement actuel d’Azali Assoumani et ses hommes en Arabie Saoudite aurait permis de payer au moins pendant trois mois. Était-il nécessaire de faire voyager toute cette bande de pique-assiettes à l’utilité douteuse pendant que le pays file vers le fond des océans? Non!

     Cela étant, Azali Assoumani et Saïd Ali Saïd Chayhane ne disent pas ce qu’ils comptent faire des centaines de jeunes Comoriens qu’ils jettent dans les bras du chômage. Ils les licencient et de la pire des manières parce qu’ils ont refusé de répondre à une question fondamentale: ces jeunes qu’ils licencient de manière aussi abusive et violente sont-ils des Comoriens ou des étrangers, voire des extraterrestres? S’ils admettent qu’il s’agit de Comoriens, ils doivent dire à la communauté nationale ce qu’ils comptent en faire, et si les Comores peuvent se payer le luxe d’avoir autant de jeunes diplômés au chômage, confectionnant ainsi la plus explosive des bombes sociales à retardement. L’échec d’Azali Assoumani est d’autant plus patent qu’à Mohéli, depuis le vendredi 1er juillet 2016, c’est l’Armée nationale de Développement (AND) qui déloge de leurs bureaux et par les armes les agents de Comores Télécom. Juste un mois et quatre jours après le retour frauduleux d’Azali Assoumani au pouvoir. Cela en dit long sur les méthodes violentes d’un homme qui sait employer la force et la fraude pour arriver au pouvoir mais qui n’a jamais su comment on gère un État pour le bien de la population. Ce sont ces jeunes qui sont licenciés aujourd’hui qui vont ébranler le régime politique d’Azali Assoumani demain. Cela prendra le temps que ça prendra, mais ça finira bien par arriver. Même si ces jeunes avaient été recrutés pour des raisons électoralistes, il n’empêche qu’ils sont des Comoriens, étaient déjà recrutés et étaient utiles là où ils étaient. Ce qui est choquant, c’est que le même Azali Assoumani a commencé à truffer l’administration comorienne des siens – dont des membres de sa famille –, et il s’agit de gens qui coûtent très cher à l’État.

     Il y a tout de même un problème d’amour-propre qui aurait dû se poser: Ikililou Dhoinine, qui a ramené Azali Assoumani au pouvoir par des procédés frauduleux et qui le suit aujourd’hui comme son ombre, dit quoi quand il voit ce dernier renvoyer tous ceux qu’il avait nommés hier? Quelqu’un qui a un tant soit peu d’amour-propre et de fierté aurait tourné le dos à Azali Assoumani depuis longtemps déjà. Mais, comment oublier le pouvoir et ses ors?

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 2 juillet 2016.

Powered by Comores infos