You are here: Home » Actualités » Les ex-présidents Azali et Sambi vont se retrousser les manches et s'unir pour nous déclarer plutôt la paix ?

Les ex-présidents Azali et Sambi vont se retrousser les manches et s'unir pour nous déclarer plutôt la paix ?

Azali et Sambi vont nous déclarer plutôt la paix ?

                                                                 Les ex-présidents Azali et Sambi vont se retrousser les manches et s'unir pour nous déclarer plutôt la paix ?
Une des plus grandes richesses que possèdent les Comores, c’est la Paix. De ce fait, on s’en réjouira certainement si les anciens Présidents Azali et Sambi remplacent le plaisir des disputes, se retroussent les manches et endossent le manteau de la paix pour l’intérêt de notre pays.
Dans notre société, la société comorienne, chacun s’accorde à dire que la guerre, ce n’est pas bon. La violence et les conflits inutiles, les voitures brûlées en série à deux heures du matin, ce n’est pas bon et, cela interpelle la conscience des comoriens et comoriennes à commencer par nos anciens Présidents encore en vie Azali Assoumani et Ahmed Sambi.
 
Et si ces anciens Présidents s’unissent pour nous déclarer plutôt la paix au lieu de la guerre, est ce que nous serons prêts ? À chacun sa réponse, mais une chose est certaine, comme il y aura toujours des gens pour transformer nos larmes en sourires, il y aura de l’autre côté, les autres qui chercheront à transformer nos sourires en larmes. La vie est faite ainsi, on n’y peut rien changer hélas.
Dans un article publié ce 13 mars 2016, notre collègue Ahmed Bacar, qui croit que c’est aussi l’avis de beaucoup de gens avertis qui aiment ce pays, il dit ceci : « le choix le moins risqué pour Sambi est d’apporter son soutien au candidat Azali ». Mohamed Bacar rajoute en disant que « ce choix sera celui de la sagesse et de l’amour pour le pays car comme disent beaucoup de comoriens Azali, par son passé à la tête de l’Etat, il a laissé des empreintes indélébiles en matière de développement socio-économique. La création de l’université, les sociétés d’Etat (Comores télécom, Snpsf, et j’en passe). Il est donc le moins mauvais de ces trois pour incarner le destin des comorien pour les cinq prochaines années ».
Alors, nos ex-présidents vont se retrousser les manches et s’unir pour nous déclarer plutôt la paix ? Élément de réponse dans les prochaines heures. Merci
 
Mrimdu
 

Powered by Comores infos