You are here: Home » Uncategorized » Les extravagances vestimentaires des chefaillons

Les extravagances vestimentaires des chefaillons

Les extravagances vestimentaires des chefaillons

Leurs tenues de cafard? La honte pour la République

Par ARM

       Le guitariste Azali Assoumani s’habille comme un pou. Bellou s’habille comme un cancrelat. Moussa Mahoma s’habille comme un cafard. Les boubous de Hamadi Idaroussi lui font ressembler à un croquemort transformé en bourreau. Le mauvais goût vestimentaire est en train de ravager cet univers de maquereaux et de maquerelles. Même quand ils portent du pimpant et du clinquant, ces gens-là ressemblent à ce qu’ils sont: du manioc portant des vêtements. Regardez la Sultane Tibée Ambari. Même avec tous les bijoux en or qu’elle porte, elle ressemble à du foufou fait sur de la mauvaise pâte de manioc. Ces gens-là n’ont pas de classe. Ils s’habillent comme des moujiks qui fuient les effets de la raspoutitsa dans la taïga russe. Plus ces gens-là volent l’argent des Comoriens, plus ils ressemblent à un chat ayant avalé un gros rat. Oui, ils n’ont pas de classe. Or, la classe, on l’a ou ne l’a pas.

       Pendant des mois, le soliste Azali Assoumani a reçu toutes sortes de délégations en tenues excentriques bariolées de mauvais goût et en pyjamas. Le comble du malheur, c’est qu’il fait photos sur photos dans ses tenues de pou. Il se déplace dans les villes, villages, hameaux et vers les îles sans la moindre cravate, alors que la charge, même usurpée de manière dégueulasse, exige un minimum de classe. Comme, par le plus grand des malheurs, il est censé représenter la République, il aurait dû fournir l’effort de soigner ses tenues. Regardez Bellou. Ses tenues sont ridicules. Quand il voit une cravate, son corps a des boutons partout. Pour sa part, Moussa Mahoma est venu compléter la galerie des chantres du mauvais goût vestimentaire. Dans un pays où le chef du Protocole à la Présidence de la République fait correctement son travail, l’accès au Palais lui aurait été interdit. Son boubou de couleur ocre est une honte pour toute la République. Qui lui a dit qu’il pouvait porter de telles horreurs?

Mesdames, Messieurs, croyez-vous que des gens qui ne prennent pas soin de leur propre corps se soucient des Comoriens?

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 27 juillet 2017.

Powered by Comores infos