You are here: Home » Actualités » Les gestes qui trahissent toujours sur une photo

Les gestes qui trahissent toujours sur une photo

Les gestes qui trahissent toujours sur une photo

Photo d’Azali Assoumani et Mohamed Taki Abdoulkarim

Par Mohamed Mdjassiri

      Un article publié sur le site Habarizacomores ce 5 novembre 2016 nous apprend la commémoration de la disparition de l’ancien Président Mohamed Taki Abdoulkarim dans sa ville natale de Mbéni ce week-end. Il est illustré par une photo où apparaissent, entre autres, l’ancien Président, le Colonel Azali Assoumani et l’ancien ministre Mohamed Elamine Soeuf. Il s’agit d’une photo prise «LE JOUR DE SON DÉPART POUR SON DERNIER VOYAGE, AVANT SA MORT» comme l’indique en gros caractères l’article du site Habarizacomores. Le Président Mohamed Taki Abdoulkarim, le visage serein, lève les mains au ciel pour les invocations traditionnelles avant d’entamer un voyage. L’assistance l’imite dans son geste. Sauf le Colonel Azali Assoumani. Lisez l’article «Commémoration: mort de Mohamed Taki Abdoulkarim» et regardez-bien la photo. L’ancien chef d’État major ne lève pas les mains au ciel. Il touche sa MONTRE, regarde loin devant lui et a l’air pensif.

      À la mort du Président Mohamed Taki Abdoulkarim, le chef d’État-major Azali Assoumani est allé dissuader Tadjidine Ben Saïd Massounde d’assumer l’intérim. Le renoncement du Président du Haut Conseil de la République aurait provoqué un vide institutionnel propice à la prise du pouvoir par l’armée. Tadjidine Ben Saïd Massounde n’a pas cédé aux menaces du Colonel Azali Assoumani et a assumé l’intérim comme le prévoyait la Constitution. Ce n’était que partie remise. La chasse aux Anjouanais à Moroni dans le cadre de l’opération «NDIMOU» qu’il avait lui-même initiée lui offrit le prétexte de renverser Tadjidine Ben Saïd Massounde le 30 avril 1999. Azali Assoumani venait d’atteindre son objectif.

      Regardez de nouveau la photo après avoir lu mon article. Azali Assoumani touchait sa montre pour indiquer que le compte à rebours venait d’être déclenché. Il regardait au loin l’air pensif car le moment présent ne l’intéressait pas. Sur ce coup, il a eu la décence d’être «sincère». Lever la main au ciel pour souhaiter Bon Voyage et BON RETOUR au Président aurait été un geste d’une grande hypocrisie.

Par Mdjassiri Mohamed

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 6 novembre 2016.

Powered by Comores infos