You are here: Home » Actualité » Les Mohéliens sont tous indésirables en Grande-Comore

Les Mohéliens sont tous indésirables en Grande-Comore

Les Mohéliens sont tous indésirables en Grande-Comore

Ils sont dans un bantoustan et réserve pour Peaux-Rouges

Par ARM

       Ils n’ont pas volé ce qui leur arrive. Des Mohéliens sont arrivés «clandestinement» en Grande-Comore. Ils savent bien que selon la logomachie et la logorrhée actuellement en cours à Anjouan et en Grande-Comore, «tous les Mohéliens sont porteurs de coronavirus, Ebola, sida, peste, peste noire, fièvre espagnole, gale, lèpre et toutes les autres maladies contagieuses du monde». Il faut donc les empêcher de se rendre à Anjouan et en Grande-Comore. Ce samedi 16 janvier 2021, des Mohéliens sont donc arrivés en Grande-Comore et ont été parqués dans un bantoustan et dans une réserve pour les Peaux-Rouges, dans une situation d’isolement. Comme les Mohéliens savent qu’on ne veut pas d’eux à Anjouan et Grande-Comore, ils doivent rester tranquillement et dignement chez eux.

Pourtant, les Grands-Comoriens et les Anjouanais doivent reconnaître que le coronavirus les tue aussi. Pour preuve, les 3 Comoriens atteints de la variante sud-africaine du coronavirus et qui sont arrivés à Mayotte ne sont pas Mohéliens, mais Anjouanais. Oui, ils sont Anjouanais et non Mohéliens.

Qu’on se le dise!

Les Mohéliens, eux, sont honnêtes. Ils reconnaissent que le coronavirus les tue. On leur envoie des médicaments. Ce dimanche 17 janvier 2021, Hamada Issoufa et les autres Mohéliens vivant à la Réunion et aimant leur île d’origine étaient fiers de leur collecte de médicaments, autres produits sanitaires et médicaux ainsi que de l’équipement médical qu’ils s’apprêtent à acheminer vers Mohéli. Partout, l’aide en faveur de Mohéli s’organise, même si on la vole à Anjouan et en Grande-Comore. Si on aide Mohéli, c’est parce que les Mohéliens et les Mohéliennes disent la vérité sur les ravages du coronavirus sur leur île. La Grande-Comore et Anjouan cachent la vérité, disent que sur leur terre, il n’y a jamais eu un cas de coronavirus, mais attendent qu’on aide Mohéli pour lui voler ce qui lui est destiné. Quelle grandeur d’âme, digne du Prix Nobel de la Paix.

Les indépendantistes mohéliens que nous sommes accueillons avec un bonheur sublime et exquis le rejet des Mohéliens en Grande-Comore et à Anjouan, prions pour que ce rejet soit définitif et que chacun vive et meure sur son île, sans avoir à se rendre un jour à Mohéli. Pendant que nous y sommes, il serait vraiment souhaitable que la Grande-Comore et Anjouan rapatrient vers elles tous les leurs qui vivent à Mohéli pour que sur cette dernière île, on n’y trouve que des Mohéliens. Si elles ne le font pas aujourd’hui, demain, ce sont les Mohéliens qui le feront.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 18 janvier 2021.

Powered by WPeMatico