You are here: Home » Actualités » Les rafales de vent endommagent le matériel de la Ma-Mwe

Les rafales de vent endommagent le matériel de la Ma-Mwe

Les fortes ravales de vent enregistrées aux Comores depuis 3 jours seraient à l’origine des coupures de courant observées dans le pays. C’est ce qu’a affirmé devant la presse, M’madi Ali, directeur technique de la Ma-Mwe, la société d’Eau et de l’Electricité des Comores qui déplore plusieurs dégâts matériels.

Depuis 3 jours, des bourrasques de vent provoquent des coupures de courant sur une partie du territoire. La Ma-Mwe, en la personne de son directeur technique, déplore des dégâts matériels importants: « Des fils, des poteaux et des transformateurs ont été endommagés par les arbres, renversés par le vent. Les armateurs qui amènent les isolateurs et les fils qui se trouvent à Kafouni également, mais on les a changés hier », explique M’madi Ali, directeur technique de la Ma-Mwe.

Des dégâts qui concernent surtout la zone sud de l’Ile. « Dans le départ 3, qui commence à la centrale de Voidjou jusqu’à Wellah, Sambabodoni, Dzahani Tsidje, en passant par Mdé jusqu’à Mohoro, il y a des poteaux, des fils et des isolateurs endommagés ». Même constat pour la zone 2 allant de Voidjou à Mitsamihuli, en passant par Itsoundzou, Koimbani, Chomoni, Dimani jusqu’à Domba.

Des agents de la Ma-mwé sont sur place et travaillent d’arrache-pied pour rétablir la situation au plus vite, à l’en croire. Pour ce qui est des deux centrales, rien à signaler. Mais pour l’heure, impossible de rétablir l’électricité « à cause des transformateurs, vu les vents violents… », regrette M’madi Ali. « Nos techniciens de la zone sud qui se trouvent à Foumbouni nous ont informé hier soir, que le risque était trop élevé… », explique-t-il.

A Moroni, la centrale d’Itsambouni est opérationnelle et couvrirait la moitié du départ 1 allant de la Ma-mwe à Club des Amis. « La centrale d’Itsambouni est capable de fournir de la lumière à la ville tout entière jusqu’à Voidjou. Mais hier soir, vu la force du vent, on a été contraint de balancer le courant dans la zone allant de Moroni sud à Iconi ». Aux alentours de 23h00 dans la nuit de lundi à mardi, les rafales de vent ont contraintes la société à fractionner leur distribution en électricité dans les zones de l’Île. « Il y a des régions et des zones qui n’étaient donc pas éclairées ». La Ma-Mwe assure faire le nécessaire pour « sortir le pays du noir », et cela dans les plus brefs délais.

Nassuf Ben Amad

Powered by Comores infos