You are here: Home » Uncategorized » Les secrets très nauséabonds de la loi d’habilitation

Les secrets très nauséabonds de la loi d’habilitation

Les secrets très nauséabonds de la loi d’habilitation

Honteux accaparement de l’Assemblée par le dictateur fou

Par ARM

     Le «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger», a donc décidé de devenir et est déjà devenu à lui seul dictateur ubuesque, pouvoir judiciaire et Assemblée de l’Union des Comores. Votre site a été le premier à signaler que 300 millions de francs comoriens (600.000 euros) avaient été débloqués pour acheter les Députés afin qu’ils habilitent le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri à légiférer par ordonnance, remplaçant ainsi tous les Députés du pays. Aujourd’hui, nous apprenons avec effroi que la somme est passée à 600 millions de francs (1.200.000 euros). Les manœuvres dégueulasses ont déjà commencé à la «Commission des Lois» et se déroulent comme prévu par le dictateur fou de Mitsoudjé. Ce lundi 19 novembre 2018, en assemblée plénière, les Députés, corrompus, vont donner tous les pouvoirs du pays à un fou héréditaire. Le fou héréditaire va devenir l’Assemblée de l’Union des Comores.

Naturellement, l’Union de l’Opposition s’est fendue d’un communiqué par lequel elle dénonce sans concession ce nouveau crime.

     En même temps, les Comoriens découvrent que si à Anjouan et à la Grande-Comore, pour corrompre un Député, il faut 30 millions de francs comoriens (60.000 euros), à Mohéli, le Gouverneur Mohamed Saïd Fazul dit Babadi et l’escroc notoire Chabouhane Baguiri ont proposé aux Députés 4 millions de francs comoriens (8.000 euros), et déjà, Hachim Ramiara, a accepté la somme pour aller tuer et endeuiller davantage les Comores.

En d’autres termes, une loi d’habilitation devant permettre au «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri de créer une loi électorale à sa guise et selon son bon vouloir va être votée par des Députés qui ont reçu de l’argent pour continuer à endeuiller les Comores.

La vraie question que le bambochard Assoumani Azali Boinaheri ne se pose pas est: est-il Dieu pour croire qu’il sera en mesure de faire tout ce que lui dictent ses démangeaisons cérébrales de fou héréditaire contre les Comoriens?

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 18 novembre 2018.

Powered by Comores infos