You are here: Home » Tribune libre » Les têtus de la république

Les têtus de la république

Il y a des signes qui ne trompent pas. La majorité de la population ressent bien le chavirement du bateau ivre de l’actuel gouvernement composé par le CRC – RADHI, UPDC. Le pays va mal. Pas d’électricité, pas d’eau, difficultés à payer les salaires, chômages grandissant des jeunes et des adultes, tous les secteurs sont au rouge bref le désespoir a gagné la population.

Par contre Seuls les têtus de la république semblent jouer la politique de l’autruche en se pavanant ici et là en prônant le contraire. Projetant même d’aller jusqu’à fomenter en catimini une contre manifestation prochaine contre les marches naturelles et spontanées à la Grande Comores et à Anjouan du parti JUWA, juste pour mater la ferveur du peuple. Et pourquoi à Anjouan et pas à Mohéli ou à La Grande Comores, bizarre !!!???

Assez, assez, de grâce ! A quand comprendrez vous que la majorité de la population compte sur votre départ prochain pour tourner la page et attend avec impatience l’alternance en 2016 avec les élections (encore qu’elles soient honnêtes) pour vous affliger le score qui vous est dû.

Ahmed Abdallah Mohamed Sambi à la tête du parti JUWA est notre seul espoir de voir le pays se redresser. Le peuple n’a pas encore oublié les multitudes de réalisations (nouvelles Banques, fibre optique, restructuration des sociétés d’Etat (Onicor, Aviation civile …) et j’en passe, car il me faut beaucoup du temps et d’espace pour énumérer toutes ses réalisations pendant cette durée) et la pléthore de chantiers laissée en cours de route après lui pour le pays (hôpitaux, routes etc.).

Et dire que son règne effectif n’a duré qu’en réalité que de deux ans sur cinq ans après avoir hérités de vous un pays au bout du gouffre en 2006.
Et là ou le bât blesse c’est que le peuple ne vous le cache pas, à travers les pétitions réunies en si peu de temps, plus de cinquante mille (50.000) signataires volontaires et spontanés ; les marches instinctives de la Grande Comores plus de vingt milles personnes (20.000) et à Anjouan tout autant.

Alors de grâce, laissez nous espérer de nouveau. Halte à l’insularisation de l’article 13 jadis soutenu national à juste titre par vos ténors : Boléro, Azali … pour que l’ancien chef d’État Azali puisse se représenter à l’époque à Anjouan en 2006.
Vive le retour prochain de son excellence Ahmed Abdallah Mohamed Sambi .
Je suis Sambi en 2016. 

© « Copyright » – www.habarizacomores.com – Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde :Information et actualité en temps réel.

ATTENTION – Un site pirate du nom de http://comores-infos.com propage des fausses informations. Ce site qui imite le logo de votre journal reprend les articles publiés sur habarizacomores.com et les modifient afin de semer la haine chez les comoriens. Nos articles sont uniquement consultables sur http://www.habarizacomores.com. Merci !

Powered by Comores infos