You are here: Home » Actualités » Les voix de la banque mondiale sont impénétrables

Les voix de la banque mondiale sont impénétrables

Les voies de la banque mondiale sont impénétrables. La vénérable institution vient de qualifier  les Comores de pays à revenus intermédiaire de la catégorie de pays comme le Sénégal : sans la moindre industrie, sans investissements privés, sans  emplois et sans perspectives  pour les  jeunes, sans  sécurité juridique, sans infrastructures, sans main d’oeuvre qualifiée, sans développement touristique, sans électricité en dehors de la capitale et sans agriculture. Mais si les courbes élaborées par  technocrates  de Bretton Wood montrent que que nous émergeons, c’est que cela doit être vrai.

Par Ali Moidjie

Powered by Comores infos