You are here: Home » Aboubacar Ben SAID SALIM » Lettre ouverte aux autorités sanitaire des Comores

Lettre ouverte aux autorités sanitaire des Comores

Objet COP 21 et trottoir d’attente.

Monsieur le Président de la République en votre qualité de plus haute autorité de l’Etat ,
Monsieur le VP en charge de la santé,
Monsieur le Président de l’ordre des médecins Comorien,
Madame le ministre en charge de l’environnement
Permettez tout d’abord que je vous rappelle qu’il ne suffit pas d’aimer les Comores, encore faut-il aimer les Comoriens.

Comme vous le savez , notre partenaire et ami, comme on a l’habitude machinale de l’appeler, j’ai nommé la République Française, va organiser bientôt, je crois que ce sera à partir du lundi prochain, la COP 21, une grande réunion internationale sur le réchauffement climatique, les gaz à effet de serre et ses conséquences sur la planète et sans doute sur les êtres vivants , y compris les hommes, donc les Comoriens.

A LIRE AUSSI sur habarizacomores.com: Portrait public d’Aboubacar Ben Said Salim Mohamed

Or ce n’est un secret pour personne, que les autorités qui représentent ce partenaire et ami dans notre pays, ont transformé une partie du trottoir qui passe devant leur ambassade, en une salle d’attente en plein air, chose inédite, dans aucun pays du monde, et inimaginable pour une autre ambassade aux Comores qui pense la diplomatie d’abord en tant que respect mutuel.
Sans compter l’aspect humiliant de cette exposition des VISAPHILES pour la France, que j’ai eu l’occasion d’aborder dans un autre post sur FB il y a longtemps , je voudrai attirer l’attention de vos hautes personnalités sur les dangers sanitaires qu’implique une si longue exposition -2 heures en moyenne- aux gaz d’échappement des véhicules –la plus part d’occasion, « expulsés » des pays qui tiennent à la santé de leurs populations , et qui ont atterri aux pays des hommes et des autorités passifs , que sont les Comores.
Je vous demanderai donc , Madames, Messieurs , entre la poire et le dessert, dans les déjeuners et dîners gargantuesques, qui vous seront offerts dans les palaces somptueux de Paris, de dénoncer ce fait en le murmurant à un de vos vis-à-vis Français à défaut d’oser le faire dans vos discours à l’eau de rose pour encenser la coopération internationale et bilatérale, ce qui ne serait pas diplomatiquement correcte .
Dites donc à ce vis-à-vis Français, qu’il y a comme une contradiction entre la volonté d’organiser la Cop 21 à Paris et l’exposition d’êtres humains appelés Comoriens aux gaz à effet de serre, pour l’obtention d’un visa. Que c’est une manière de tuer à petit feu ceux qui veulent se rendre dans le pays des droits de l’homme, d’Edouard Balladur -le tueur par visa -, de Charles Maurras, de Bob Denard et de Marine Lepen . 
Dites leur qu’il y a suffisamment de place dans l’enceinte de l’ambassade pour accueillir nos pauvres compatriotes qui veulent fuir le pays que les différentes autorités y compris vous mêmes, ont massacré durant 40 ans d’indépendance. 
Si vous avez peur d’évoquer le problème, même en déjeunant ou en dînant, je vous propose alors de construire par les propres moyens du pays, une salle d’attente sur le trottoir d’en face, avant qu’il ne soit accaparé pour d’autres fins par notre partenaire et amie. 
Vous ferez ainsi œuvre utile pour la santé de vos compatriotes qui vous en seront très reconnaissants. Je pense que le centième du budget qui a construit la Direction Régionale de Comores Télécoms à Fomboni suffirait pour cette salle d’attente devant l’ambassade de France.
Faites le s’il vous plait, la dignité et la santé des Comoriens l’exige !

Powered by Comores infos