You are here: Home » Actualités » Loi de réhabilitation : La pression s’accentue autour des élus du peuple

Loi de réhabilitation : La pression s’accentue autour des élus du peuple

 Loi de réhabilitation : La pression s’accentue autour des élus du peuple
Depuis l’échec cuisant que les députés de l’opposition ont réservé à la loi de réhabilitation le samedi dernier, un processus d’oppression et de harcèlement est mis en place par le président AZLI et ses amis, afin de contraindre les parlementaires à voter cette loi qui , si par malheur, ces valeureux élus cèdent à toutes les pressions et les menaces qui est exercées autour d’eux, c’est tout le pays qui sera plongé dans l’obscurantisme et le totalitarisme extrême.

En effet,  hier matin la police a débarqué chef le député Ali Mhadji pour l’arrêter et une fouille minutieuses a passée la maison au peigne-fin pour le retrouvé,  mais heureusement cette fouille fut infructueuse. Et, du coté du député Tocha, il se trouve dans la même pression en subissant le même sort. Ils sont tous les deux recherchés actuellement par la police kikiniste.

Ensuite il y a la sœur du député Soulamane Ibrahim qui est aussi utilisée comme  moyen de pression, en étant convoquée devant le juge hier. Pour rappel, l’an passé pour voter la loi de finances la même sœur a été placée en garde-vue pendant 2 jours, afin de contraindre son frère à voter la dite loi des finances, alors aujourd’hui encore l’histoire se répète. Ce n’est pas tout, l’argent circule à flot dans les couloirs de l’Assemblée Nationale pour corrompre ces valeureux députés.
Alors pour faire passer son projet controversé, Azali s’autorise tout; en donnant l’ordre de pourchasser tous les élus de l’opposition qui ne marchent pas au pas, qui défie le totalitarisme, dans l’espoir de faire triomphé la liberté. mais rien ne doit vous ébranler Messieurs les députés et surtout rien ne devait vous y conduire à trahir votre morale et leurs valeurs de justice. 
Messieurs les députés, se laisser acheter en ce temps ou le peuple a le plus besoin de vous, est le meilleur moyen de vous dévaloriser en tant qu’homme, en tant qu’élu et vos actions, d’être à la merci de ce régime totalitaire et sans moral. Pour changer ce pays, nous en appelons à vous tous, messieurs les élus, à résister, à accepter le fait que se retrouver derrière les barreaux pour la défense de la liberté et de la démocratie est un acte noble dont la nation ne saurait oublier.  
Le peuple demande à ce que vous restez unis dans les décisions et les actions, même si cela doit passer par la case prison. Jamais nous ne devrions cautionner l’injustice ambiante et ni la dictature.
Enfin, sachez que le respect de notre morale et de nos convictions, restera toujours notre guide, contrairement à l’appétit du matériel et de l’argent qui mène à notre perte.
Mbadakome
 

Powered by Comores infos