You are here: Home » Actualités » M.Jack Lavane : « Aider moi à vous aider » ou bien à vous arnaquer?

M.Jack Lavane : « Aider moi à vous aider » ou bien à vous arnaquer?

M.Jack Lavane : « Aider moi à vous aider » ou bien à vous arnaquer?M.Jack Lavane : « Aider moi à vous aider » ou bien à vous arnaquer?

 

M.Jack Lavane : « Aider moi à vous aider » ou bien à vous arnaquer?

Le sujet de philosophie du Baccalauréat de cette année aurait pu être ce slogan pour le moins étonnant, prononcé par le leader de la vieille diaspora sur médiapac. Selon la bible :« Aide-toi et le ciel t’aidera » et M.Jack Lavane vient de sortir : « aider-moi à vous aider ».

Rattrapé par son histoire pas très luisante, faite d’un cocktail de patriotisme et de misanthropie, le seigneur du cœur M.Jack Lavane , tente le tout pour le tout, pour reconquérir le cœur des expatriés comoriens que nous sommes, mais c’est sans compter sur le proverbe comorien qui dit : « mgala wa djulwa wokosa hindru » ce qui signifie que lorsqu’un piège est connu, il ne peut attraper de gibier).
Alors pour être prêt du seigneur de la torture, M. d’AZALI, notre Jack national est prêt à tout jusqu’à faire sienne l’expression : « le radicule ne tue pas ».

Attaqué de toutes parts, l’ancien leader des watwaniya, essaye de reconquérir les cœurs qu’il a, lui-même blessés au cours du combattant-misanthrope, dans une forme d’agressivité inégalée.

Il se débat comme un lion en cage, mais qui bougerait le petit doigt pour lui ? Les familles de 152 passagères victimes de la Compagnie aérienne Yemenia Airways n’ont pas oublié comment le leader de la vieille diaspora qui les a abandonnés en pleine bataille contre cette compagnie. Son attitude s’apparentait à un général qui a déserté le champ de bataille. Cet acte qualifié de « lâche », a marqué les esprits ,notamment ceux des familles des victimes qui fêteront exactement, le 29 juin le 10eme anniversaire de cette catastrophe aérienne qui a coûté la vie de nos compatriotes.

Comment concevoir une telle idée, d’appeler le commun des mortels à vous aider et en retour vous lui rendrez l’ascenseur ?
Cet homme est-il rationnel? Une chose est sure c’est qu’en sollicitant à tue-tête l’aide de la diaspora, Ce monsieur ne cherche qu’à se servir par l’obtention d’un petit poste autour de son génie, son mentor de la traitrise, le colonel Azali Assoumani.

En effet la solidarité, l’humanisme que l’on porte sur soit ne se partagent pas par la force, mais par amour et respect. Il est clair que de part le monde, on a jamais agressé quelqu’un dans l’esprit de lui venir en aide. Cela est inimaginable que l’Abbé Pierre et Coluche, tous deux grands bienfaiteurs français, qui se mettent à harceler, à crier aux français afin de les aider à les aider en retour ? Là, toute suite les français comprendrait qu’il y a quelque chose de louche, une duperie dans l’air.

Malheureusement encore, prendre comme référence le mongozi Ali soilih, comme il l’a fait dans sa déclaration, c’est surement l’attitude de quelqu’un qui porte à l’extreme l’estime de soi. Sur quelle base M. Lavane se voit comme le camarade Ali Soilih. Cet homme n’a pas attendu d’être politicien pour aider les Comoriens. A travers son association mranda, il aidait les paysans à acquérir les nouvelles techniques culturales, les dotations et à vendre leurs produits, contrairement à Monsieur Jack Lavane qui, à son actif, nous avons du mal à reconnaitre ce qui l’ a accompli de semblable à camarade Mongozi.

« Aider-moi à vous arnaquer, à vous mettre plus profond » ! En analysant ce propos de M.Lavane, « aider-moi à vous aider » on ne peut comprendre que par une nouvelle ruse de tromper les Comoriens une fois de plus. Pour convaincre la diaspora, il faudra qu’il accepte de parler de son bilan sur l’affaire Yemenia, sur l’affaire de Mayotte sur laquelle il s’est beaucoup investi, par le biais des nombreuses associations etc. Pour rappel lorsque Emmanuel Macron a traité les comoriens, M.Lavane était au premier loge pour demander des excuses, jusqu’à sacrifier l’honneur des comoriens parce que Macron a accepté de poser avec lui. Comme disent le proverbe comorien : Kanga harambuwa gora( la pintade a reconnu l’éventail)

Inutile de rappeler que nous avons fait confiance à AZALI en 2016 et regardez , où nous en sommes aujourd’hui… En pleine dictature féroce. Alors faire confiance à M.Lavane , c’est comme faire donner notre confiance à un AZALI en devenir serait pire.
Restons mobilisés autour des Mabédja contre AZALI et les ennemis de la république.
Mbadakome

Powered by Comores infos