You are here: Home » Actualités » Madame, Monsieur « Jeunesse des Comores. »

Madame, Monsieur « Jeunesse des Comores. »

Madame, Monsieur « Jeunesse des Comores. »Mohamed Chanfiou

Le 21 février prochain, vous êtes invités à trancher sur le sort de la patrie dont vous êtes étroitement liées. Tous les changements au cours de l’histoire contemporaine viennent de la jeunesse. Je vais vous en citer trois.

Le 14 mars 1968, l’avion Nord de la compagnie Air Comores a craché lors de son atterrissage à l’aéroport Moroni-Iconi. Un gendarme chargé de sécuriser la zone a eu l’indélicatesse de dire aux sauveteurs qu’ils n’étaient là que pour voler les colis dans la soute. Choqué au cœur de leurs âmes, les lycées se sont mis en grève durant 3 mois. A l’issue de cette grève, les hommes politiques ont pris conscience et ont créé les partis politiques : UDC (Vert), RDPC (Blanc) et PASOCO.

Le 28 décembre 1973, les lycéens ont déclenché une grève de la faim en solidarité avec 12 de leur camarade arrêtés lors des barricades quelques jours plus tôt dans les rues de Moroni. Les femmes par solidarité, ont organisé une grande marche qui s’est terminé par un seating à Beit Salam. Le délégué de la République française, saisie par le Président Abdallah pour faire libérer les élèves refusent et exigent leur traduction devant la justice. Trois jours plus tard, ils sont libérés, mais en réponse au Délégué de la France, le président Abdallah, a avancé de 4 ans, la date du référendum d’autodétermination.

Le 2 décembre 1989, après l’assassinat du Président Ahmed Abdallah Abdérémane, Bob Denard et ses hommes ont pris en otage le pays. Les élèves de l’école de Mvouni, sont descendus dans les rues, bravant les mercenaires et leurs acolytes. Le monde entier s’est ému, Denard et ses hommes sont exfiltrés et le pays a retrouvé sa paix.

Aujourd’hui, le temps est venu pour le vrai changement celui qui doit assurer l’avenir du pays ; Celui doit garantir la sérénité et le développement ; Celui qui doit vous garantir un avenir meilleur car le pays prendra la voie du redressement et du plein emploi.

Votre choix est déterminant car soit vous décidez d’une suicide collective, en tirant sur vous votre dernière cartouche, soit vous éliminez vos ennemis, même s’ils ont la même couleur de peau, en leur visant avec l’arme fatale dont vous disposez : le vote.

Nous comptons sur vous, pour le candidat du Devoir National, celui qui a osé engager l’épreuve de force contre les séparatistes pour garantir notre unité il est le seul à disposer d’un projet cohérent qui parle d’avenir.

Dans les prochains jours, vous aurez les détails du programme point par point ainsi que sa faisabilité.

La direction de campagne du général Salimou Mohamed Amiri.

Powered by Comores infos