You are here: Home » Actualités » Maître Said Larifou, enfin !

Maître Said Larifou, enfin !

Maître Said Larifou, enfin ! Saïd Larifou et Azali Assoumani

QUI EST VRAIMENT AZALI

Azali voulait corrompre Saïd Larifou à 20 millions francs comoriens et confirme son implication sur l’assassinat d’Apche.

L’information est confirmée par Said Larifou lui-même au cours d’une conférence de presse hier mardi à l’hôtel le Retaj.

« C’est Azali qui connait ses pratiques d’achat de conscience.

Moi, je vous confirme qu’il a voulu me corrompre, il a même avancé le montant de 20 millions, j’ai été énervé. J’ai immédiatement quitté les discussions car j’ai estimé que c’était de l’insolence », a déclaré Said Larifou avant d’ajouter:  » Je ne marchande jamais ma dignité. J’ai un parti qui se respecte. Et j’aurais du faire la même chose pour les autres. J’ai une dignité. Je suis attaché à mon pays et à son meilleur devenir et non à des marchandes ».

Au cours de la conférence, Said Larifou s’est montré ferme en expliquant que son choix pour Mohamed Ali Soilihi a été guidé d’abord par des qualités.

A l’entendre, le candidat de l’Updc est le seul qui remplit les exigences émises par son parti. Il cite notamment sa sagesse, son expérience et son engagement à instaurer une culture de dialogue pour rassembler les forces de la nation autour d’un idéal commun.

 »Notre parti a accepté d’accompagner Mohamed Ali Soilihi parce qu’il a accepté de rassembler tout le monde, il a fait montre d’une exemplarite exceptionnelle, il a réussi à montrer qu’il peut être au-dessus des clivages et des intérêts partisans », a encore souligné Said Larifou.

A Moroni, l’information des 20 millions proposés à Said Larifou par Azali continue à susciter reactions et dégoûts contre le Colonel Azali Assoumani qui n’a pas réagit pour l’instant. Saïd Larifou n’a pas exclu l’éventualité d’une plainte contre l’ancien président et consorts pour tentative de corruption.

Autre révélation: Saïd Larifou a fait savoir que l’ancien président a réussi à cacher environ 18 milliards de francs comoriens détournés en 7 ans de pouvoir, selon un rapport du Quai-D’Orsay cité par Saïd Larifou.
 »J’ai les preuves, ce rapport est disponible », a encore souligné Larifou qui a par ailleurs fait savoir que c’est bien Azali qui a ordonné l’assassinat d’Apache.  »Un type comme lui ne mérite pas une fonction présidentielle », a conclu Said Larifou.

Mohamed Bacar
Facebook

Powered by Comores infos