You are here: Home » Actualité » Malgré sa médiocrité crasse, Bellou Magochi rempile

Malgré sa médiocrité crasse, Bellou Magochi rempile

Malgré sa médiocrité crasse, Bellou Magochi rempile

On avait crié un peu trop vite le limogeage de ce primitif

Par ARM

     Sur la base de sa médiocrité crasse, de son incompétence criminelle, de sa légendaire corruption, de ses tenues vestimentaires de cafard et de son visage de sapajou, les observateurs avaient cru mort et enterré Bellou Magochi, Directeur du Cabinet en charge de la Défense, et donc premier collaborateur du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Le sort du rigolo de Bête-Salam semblait scellé. On lui avait même trouvé une affectation bidon: l’Agence nationale pour les Investissements. Personne ne misait un kopeck troué de la taïga russe sur Bellou Magochi. Pourtant… Pourtant… Oui, pourtant, il est toujours à son poste, malgré les petits calculs de rat que faisaient Ibrahim Ali Mzimba, du Sud de la Grande-Comore comme la grande gueule de Bête-Salam, et l’insulteur officiel Houmed Msaïdié Mdahoma, qui convoitait le poste.

Dans cette magouille, Ibrahim Ali Mzimba avait été trop gourmand et avait manqué de discernement. Sa mémoire courte avait fait le reste. Nous voici à la fin de la première kleptocratie du «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri (1999-2006). Monsieur Neveu Idaroussi Hamadi dit «Tonton-m’a-dit» avait volé de l’argent et du matériel au ministère de la Production. Son avocat n’était autre qu’Ibrahim Ali Mzimba, qui lui suggéra de mettre la main sur un fonctionnaire du ministère suffisamment malhonnête pour accepter de faire un faux témoignage en sa faveur. Ce fut Bellou Magochi. Après, Ibrahim Ali Mzimba est allé négocier avec les magistrats pour un «fifty-fifty» sur les honoraires. Et depuis, «Tonton-m’a-dit» bénéficie d’une libération provisoire. La belle affaire…

C’est «Tonton-m’a-dit» qui a fait nommer Bellou Magochi à son poste actuel, alors que celui-ci n’a aucune compétence pour occuper une fonction aussi importante. Tout a été fait pour faire limoger Bellou Magochi. Mais, chaque fois que cette horrible et horrifiante éventualité est évoquée, Bellou Magochi pique une crise aiguë de pleurnicheries larmoyantes devant le voleur de Mitsoudjé au profit duquel il a fait le plus retentissant faux témoignage de toute l’Histoire des Comores. Naturellement, le voleur Idaroussi Hamadi se souvient de la crapulerie judiciaire de son faux témoin. Il a juré à Bellou Magochi une reconnaissance éternelle et le maintien à son poste. C’est pour cela que ce rigolo crâne encore et produit ses discours puants pour insulter et menacer les Anjouanais.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 4 octobre 2019.

Powered by Comores infos