You are here: Home » ACCUEIL » Malgré son limogeage inattendu, il ne faut pas oublier l’incroyable carrière de Zainoudine en équipe U17.

Malgré son limogeage inattendu, il ne faut pas oublier l’incroyable carrière de Zainoudine en équipe U17.

Depuis l’arrivée de Zainoudine en 2014, l’Equipe de U17 a presque enregistré des résultats positifs.
L’ancien capitaine des coelacanthes U17 est le seul sélectionneur comorien à avoir remporté un médaille d’or et de bronze, en l’occurrence des jeux des îles en 2014 et 2018.

Son premier match était très compliqué contre la sélection de Maurice mais grâce à son système de jeu les Comores ont gagné le match sur le score de deux (2) buts à un.
En battant Madagascar en finale sur un score serré d’un but à zéro, le natif de Mbeni devient le premier et et unique sélectionneur comorien ayant remporté un médaille d’or.

Sa philosophie et son ambition ont été bien reconnues par les comoriens lors des préliminaires de la CAN U17 en 2016.
En remportant les 3 points contre Zimbabwe, le ressortissant de l’institut national de Cameroun a rapidement organisé son groupe pour aller plus loin.

Dans un match très difficile au stade de Moroni, les Comores ont gagné face à l’équipe de Mozambique sur un score de deux buts à un. Victime de plusieurs critiques au match aller, cet entraîneur a rapidement imposé un jeu offensif au match retour en écrasant Mozambique sur un score très large de trois (3) buts à zéro à Maputo.

À cause des soucis physiques et surtout la présence de certains joueurs inexpérimentées, les Comores ont été éliminées par une équipe très puissante d’Angola sur cinq buts à zéro au match aller et 0 a 2 au match retour.

Zainoudine n’est pas un entraîneur qui voyage pour le spectacle ou par plaisir, il vise toujours d’aller plus loin.
Dans les Jeux des îles de l’océan indien à Djibouti en 2018, l’équipe nationale U17 a montré ce qu’elle peut réaliser selon l’objectif déterminé par la fédération.
Un match nul contre Mayotte (1-1), une défaite face à la Réunion (1-2), des match nuls aussi contre Maurice (1-1) et Djibouti (0-0) l’équipe nationale a été encore une fois honorée en gagnant un médailles de bronze.

Au Malawi dans la compétition COSAFA U17 en 2018, Zainoudine a aussi remporté son premier match contre Lesotho (1-0). En jouant contre Mozambique aux deuxième match, les deux équipes se sont neutralisés sur un score vierge (0-0).
Il a fallu une équipe championne, très bien organisée et dotée des moyens suffisants par sa fédération pour détruire les protégés de Dini. Il s’agit du même Angola qui a battu les îles Comores sur un score de trois (3) buts à zéro.

Pourquoi pas une disqualification dans les années précédentes et pourquoi cette année en Afrique du sud ?

Après une durée insuffisante de regroupement sous multiples difficultés tels que les manques d’équipements, l’équipe nationale U17 a été mal organisée administrativement avant de partir en Afrique du sud.
Après une défaite face à l’une des meilleures équipes de la région, les Comores seraient disqualifiées par la CAF qui avance un argument de tricherie d’âge.

La fédération dirigée par une femme valeureuse au nom de Kanizat Ibrahim rejette toute responsabilité et considère que seul le staff technique est fautif, ce qui a pour effet le limogeage de Zainoudine Msoili au poste de sélectionneur.

Malgré son départ, Zainoudine reste un sélectionneur honorable grâce à son bilan appréciable. Sur quinze (15) matchs sous sa houlette, il compte six (6) victoires, quatre (4) matches nuls et cinq (5) défaites.

HOUSSAMIDINE Ben Ahmed

Powered by WPeMatico