You are here: Home » Actualités » Mamadou reste encore le candidat du régime Ikililou Dhoinine ?

Mamadou reste encore le candidat du régime Ikililou Dhoinine ?

« lepazi ladongo lipasuha namtso rinika zembayi ribaliye ! Rââwonesso wanâââ !»
Le grand pot en terre cuite de l’Updc est cassé ! 

                                       Mamadou reste encore le candidat du régime Ikililou Dhoinine ?
C’est un véritable tournant de la campagne électorale. Abiamri vice-président du candidat Mohamed Ali Soilihi, semble être la cause visible sinon la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Et puis, on se demande sérieusement si Mamadou reste encore le candidat du régime Ikililou. Le camarade Mrimdu n’est pas convaincu et pense que les propos des membres de l’Updc ces derniers temps se dirigent plutôt vers l’opposition au gouvernement. 
À moins de 15 jours de l’élection, et surtout si on y croit aux propos d’Abiamri Mahamoud et son équipe, on peut noter que la Ministre de l’énergie Siti Kassim, Ministre de l’économie et des finances par intérim, et la première dame Hadija Aboubacar, candidate pourtant de l’Updc à Mohéli, font campagne pour le candidat de la Crc Azali Assoumani. Pour rappel Abiamri vice-président de Mamadou à Mohéli appelle publiquement à voter Fadhul et non à voter pour la première dame. informe l’équipe de la Ministre Siti Kassime. 
Aussi, des membres de l’Updc informent les internautes à travers nos réseaux sociaux que Hamada Madi Boléro, Conseiller Spécial du Président, chargé des affaires administratives, foncières de la médiation et des relations avec les institutions, fait campagne pour son parti politique la Crc. Ils ont dit aussi que Darousse Allaoui, le successeur de Boléro au poste de Directeur de Cabinet du chef de l’Etat, ne joue pas ou plus le jeu en faveur de l’Updc.
 
Alors une interrogation légitime : Mamadou reste encore le candidat du Gouvernement ?
 
Si tous les fidèles du président de la république appellent à voter pour le candidat Azali Assoumani, qu’est ce qui rassure que le candidat de l’Updc Mohamed Ali Soilihi a le soutien du président Ikililou Dhoinine ? et si Mamadou n’a plus le soutien ni du Président ni de ses proches collaborateurs, Peut-on dire malgré tout ça, qu’il est quand même le candidat du régime ? Dans ce cas, pourquoi ne dit-on pas aussi que Fouad Mhadji était le candidat du pouvoir quand il était vice-président de l’ancien président Ahmed Sambi ? (Candidature rejetée par la cour constitutionnelle).
 
La question mérite d’être posée : Véritable changement de rôle à moins de 15 jours ?
 
Mamadou est-il encore le candidat de ce gouvernement Dhoinine, ou la marmite de l’Updc est renversée au moment où la cohésion autour d’Azali fait son entrée ? Oui je le pense, Abiamri a fait sauter le grand pot en terre cuite de l’Updc, en disant que presque tous les fidèles du président appellent à voter Azali. En disant cela, le vice-président du candidat Mamadou dirige son candidat plutôt vers l’opposition. À suivre.
Fin 2014, quand j’avais annoncé la crise entre le Gouverneur Anissi Chamssidine et l’ancien Président Ahmed Sambi, tout le monde riait jusqu’au jour où ils étaient obligés d’accepter l’évidence. bah ! aujourd’hui encore, vous pouvez rire si bon vous semble, mais je vous annonce que la marmite de l’Updc est renversée « lepazi ladongo lipasuha », et qu’il me semble presque impossible de recoller les morceaux avant le 10 avril. 
Une campagne électorale ne périt jamais que par sa faute. Azali est aidé sans doute par les fautes de ses adversaires de l’Updc et aujourd’hui il est aux anges et se régale avec une coalition qui ne peut connaître aucun barrage, puisque elle sera renforcée ce dimanche 26 mars par l’arrivée de l’ancien président Ahmed Sambi et son parti Juwa (on reviendra sur ce point). Ainsi, le parti Updc a déjà perdu l’élection. Rendez-vous le 10 avril pour constater.
 
Mrimdu

Powered by Comores infos