You are here: Home » Actualités » Manifestation contre la dictature : le régime d’AZALI reposerait-il sur la ruse ?

Manifestation contre la dictature : le régime d’AZALI reposerait-il sur la ruse ?

Manifestation contre la dictature : le régime d’AZALI reposerait-il sur la ruse ?
Voilà plus de 8 mois que la diaspora est engagée contre la dictature d’AZALI Assoumani, contre le système qui a plongé les Comores dans le prépuce.
Pour répondre à cette question, il faut comprendre qu’AZALI et ses affidés sont en alerte maximale pour parer à toute éventualité: Ils travaillent jour et nuit afin de trouver les voies et les moyens qui lui permettent de canaliser la contestation de son régime. Alors la ruse est devenue son maitre mot, parce qu’en nous infiltrant, il a compris comment nous neutraliser,  nous désorienter voir nous imploser. Par là je voudrai que nous nous interrogions sur le pourquoi nous avons refusé de faire face au combat, en décidant de ne pas se rendre à l’aéroport pour accueillir AZALI et sa pléthore délégation?  Cet acte est un aveu d’échec important. Mais également, en utilisant la carotte et le bâton il a mis hors d’état de nuire certains parmi nous. Mais son arme fatale, c’est l’arme judiciaire. Certains parmi ses protagonistes n’osent pas à boucher le petit doigt, car il les tient sur des affaires louches, de malversation et de détournement. Le cas de Barwane en dit long, selon sa déclaration: « Selon le 1er site comorien, lemohélien, A.BARWANE aurait déclaré ceci : AZALI m’avait enfermé, mais il m’a libéré ». Et, la troisième arme dont il utilise contre tous ceux qui voudront combattre son régime. Voilà les trois sabres : infiltration, la carotte et le bâton et la menace.
Bref, ne nous avouerons pas vaincus car demain est un autre jour.
Mbadakome

Powered by Comores infos