You are here: Home » Actualité » Manifestations en France, inquiétudes à Mitsoudjé

Manifestations en France, inquiétudes à Mitsoudjé

Manifestations en France, inquiétudes à Mitsoudjé

Les Comoriens de France, cauchemar de la dictature

Par ARM

     Les Comoriens vivant en France et organisant des manifestations publiques chaque semaine pour dénoncer la non-élection sanglante et endeuillée du dimanche 24 mars 2019 sont devenus la pire phobie du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Ces manifestations gênent au plus haut point le dictateur fou de Mitsoudjé et ses séides. On a même entendu le «Petit Bokassa» se lancer dans des injures contre les Comoriens vivant en France, imité en cela par son roquet honni et perroquet maudit, Msa Ali Djamal, surnommé «Mda Ali Mrissa», «Mda» étant une plantation où n’importe qui peut planter n’importe quoi, et «Mrissa» celui ou celle qui a un visage marqué par la laideur.

     Comme la dictature trouve en la communauté comorienne vivant en France un farouche adversaire, elle a volé l’argent du peuple comorien et a demandé à certains de ses séides de se rendre en France pour corrompre les leaders de la contestation et les grands notables. Ce qui relève de la folie pure. Ces gens-là ont gaspillé des milliards de francs comoriens pour faire «élire» un dictateur en fin de parcours, et ont échoué. Ils ont dû recourir aux assassinats, aux bourrages d’urnes, aux vols d’urnes, à la fermeture des bureaux de vote deux heures avant l’heure légale, aux faux procès-verbaux, à l’interdiction des bureaux de vote aux électeurs et aux assesseurs de l’opposition, et à la proclamation des «résultats» sans urnes ouvertes. Maintenant, ils vont encore gaspiller l’argent du peuple comorien contre le même peuple comorien, toujours en pure perte.

Personne ne peut menacer ou corrompre les Comoriens vivant en France. Combien de personnes sur 400.000 peuvent corrompre les bandits lâchés dans la nature par la «Ripoux-blique» de Mitsoujé?

Ça sent le roussi pour la dictature de Mitsoudjé qui, d’une manière ou d’une autre, est appelée à disparaître de la surface de la Terre avant le 31 décembre 2019, dans le sang des siens.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 17 avril 2019.

Powered by Comores infos