You are here: Home » Uncategorized » Marie-Madeleine subit des contrôles fiscaux inopinés

Marie-Madeleine subit des contrôles fiscaux inopinés

Marie-Madeleine subit des contrôles fiscaux inopinés

Pendant ce temps, Assoumani Azali se ridiculise à Dakar

Par ARM

     Depuis qu’Ambari Darouèche dite Makapihi, «La Mère qui ne prépare jamais à manger», connaît les sorciers de Ndroundé, elle casse une à une toutes ses rivales. En octobre 2018, avait été évoquée la redistribution des cartes conjugales et extraconjugales du dictateur fou de Mitsoudjé, qui était censé officialiser son copinage plusieurs fois séculaire et plusieurs fois millénaire avec Marie-Madeleine, alors connue pour être la Préférée de la République. À cette époque, il avait été dit qu’Ambari Darouèche était prête à partager officiellement son dictateur fou d’époux avec sa rivale et complice Marie-Madeleine, à condition que cette dernière se cantonne à leur village commun de Mitsoudjé, ne se montre jamais en public et se contente de ses fameuses fausses factures et de ses sempiternels marchés publics fictifs.

     Eh bien, tout cela a été brisé en 1.000 morceaux, à en croire ce fonctionnaire affecté à Bête-Salam, où il passe son temps à mépriser Bellou Magochi et à le toiser comme du poisson pourri. L’ennemi juré de Bellou Magochi a envoyé à votre site le petit message suivant: «Marie-Madeleine est devenue une reine qui vient de perdre sa couronne et ses bijoux de famille. Elle n’est plus la Préférée de la République, comme tu l’appelles. La pauvre Marie-Madeleine, qui n’est pas à plaindre, tant elle est coupable à tous points de vue, se considère désormais comme une des adversaires les plus tenaces de la CRC, au même titre qu’Ali Mhadji et Idi Boina. Comble des malheurs, elle subit même des contrôles fiscaux inopinés destinés à lui faire savoir que le temps de sa splendeur est derrière elle. Ça sent le roussi.

     Par ailleurs, ici, à Beït-Salam, nous sommes très inquiets. Azali Assoumani est parti à Dakar, au Sénégal, où il devait participer à l’inauguration d’un musée. Nous nous vantons en disant qu’il a eu le statut d’invité d’honneur. D’accord. Mais, quand on regarde bien les images de l’inauguration, on ne voit aucun de ses homologues étrangers. Donc, c’est un bonbon offert à un garçon capricieux. Sur les mêmes images, il se livre à des pitreries de singe, en découpant morceaux par morceaux le ruban de l’inauguration et en l’offrant aux dignitaires présents. Ces personnes, qui savent toutes qu’il a eu une chute très violente le 1er décembre 2018, le regardent, comme on regarde un veau à deux têtes, et se moquent de lui. Par sa tendance à être partout, il fait traîner le pays dans la boue. Ces images prouvent qu’il est vraiment fou».

Le pauvre chéri! Il scandalise et fait douter même son entourage! Quelle triste fin de règne, prise pour le début d’une dictature héréditaire à mort, et jusqu’à ce que mort s’ensuive!

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 8 décembre 2018.

Powered by Comores infos