You are here: Home » Actualité » Mayotte, épicentre de l’aide à Mohéli, l’île sinistrée

Mayotte, épicentre de l’aide à Mohéli, l’île sinistrée

Mayotte, épicentre de l’aide à Mohéli, l’île sinistrée

Grande-Comore et Anjouan, épicentre du vol et pillage

Par ARM

       Ce Mohélien entre dans un bureau à Mamoudzou, Mayotte. Le Mahorais qui était dans ce bureau l’a reconnu alors qu’il ne l’a pas vu depuis 36 ans, et lui dit: «Toi, je te voyais à Mohéli en 1985, à l’époque où le regretté Ahmed Mattoir était le Gouverneur de l’île. J’ai travaillé avec lui. La fraternité que les Mohéliens m’ont témoignée m’a tellement marqué depuis toutes ces années que voilà un carton de matériel médical que je m’apprête à envoyer à mes frères et sœurs de Mohéli, dès qu’on m’aura livré le deuxième dans les heures à venir». Le lendemain, le même Mohélien est à Majicavo, dans une résidence familiale où il a ses habitudes. C’est loin d’être anecdotique. On lui montre des cartons de matériel sanitaire et médical en voie d’acheminent à Mohéli. Partout, à Mayotte, pouvoirs publics et citoyens se mobilisent pour Mohéli. C’est une mobilisation apolitique, dépolitisée, purement humaniste et humanitaire, sans frontières et qui traduit un élan de solidarité inédit dans les annales de l’Histoire de Mohéli. Il y a même des personnes physiques qui mobilisent leurs propres ressources matérielles et sentimentales et ramènent directement à Anjouan l’aide humanitaire, sans le moindre tapage, ni publicité. L’élan de solidarité ne s’arrête pas à Mayotte, et doit continuer. Les Mohéliens remercient ceux et celles qui se mobilisent.

Cependant, la situation est loin de susciter la béatitude, et pour cause! Certains à Anjouan et en Grande-Comore auraient voulu que leurs îles respectives soient victimes du coronavirus à une large échelle comme Mohéli pour avoir des masques, du gel et autres équipements. Comme c’est la toujours et très oubliée, marginalisée et piétinée Mohéli qui est au centre de l’aide, une partie de celle-ci est volée et pillée à Anjouan et en Grande-Comore. Et, pour ajouter l’horreur à l’horreur, les prétendues autorités pérorent doctement en ce moment en ces termes: «L’aide destinée à Mohéli ne sera pas acheminée systématiquement à Mohéli, mais à la demande, et uniquement à la demande. Mohéli devra se montrer moins gourmande». Cela signifie qu’à Anjouan et en Grande-Comore, on continue à voler Mohéli, les Mohéliens et les Mohéliennes pendant qu’ils meurent comme des mouches.

Or, ce qui se passe actuellement est gravissime. Au taux actuel de mort, Mohéli va perdre 1% de sa population fin février 2021, et 10% de celle-ci en octobre 2021. Les prétendues autorités mohéliennes et comoriennes minimisent l’étendue du mal et le nombre des morts. Pendant ce temps, Mohamed Saïd Fazul, le semblant de «Gouverneur» de l’île, passe son temps à traquer les Mohéliens qui, sur Internet, signalent la détresse des Mohéliens et des Mohéliennes, et leur offre des bonbons Pecto, des bonbons chocolat, des carambars et des sucettes à la fraise pour qu’ils démentent leurs propres propos. Pour lui et pour ses maîtres de Grande-Comore, doit prévaloir le message irresponsable, haineux et exprimé dans un français venu tout droit des caniveaux de l’enfer pour le prétendu et prétentieux Comité Mahorais – qui n’a de Mahorais que le nom – selon lequel «la situation médicale à Mohéli est sous contrôle». Le «contrôle de qui»?

Il est donc demandé à Anjouan et à la Grande-Comore de cesser le vol et le pillage de l’aide sanitaire et médicale en direction de Mohéli. Si ces deux îles veulent de l’aide humanitaire pour elles, qu’elles en demandent. En plus, elles doivent vraiment se poser une question: pourquoi le sort de Mohéli inquiète tant même à l’étranger.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 14 janvier 2021.

Powered by WPeMatico