You are here: Home » ACCUEIL » MAYOTTE: Violences à Kahani, le lycée évacué

MAYOTTE: Violences à Kahani, le lycée évacué

Caillassages et affrontements ont eu lieu ce matin au lycée de Kahani. La gendarmerie et le recteur sont rapidement intervenus et ont évacué l’établissement.
L’île de Mayotte connaît de nombreux affrontements entre jeunes ces derniers temps, et c’est le centre de l’île qui en a fait les frais ce matin. A six heures, le Lycée Polyvalent Gustave Eiffel de Kahani est témoin d’une bagarre entre bandes de jeunes. Des caillassages ont lieu, de la part de ceux qui sont à l’extérieur du lycée sur ceux qui sont déjà sur le hub de l’établissement. Des étudiants y prennent part, mais aussi des personnes venues de l’extérieur, selon toute vraisemblance.
La gendarmerie arrive rapidement sur les lieux pour mettre fin aux affrontements et sécuriser l’établissement. Mais ce dernier, qui compte environ 2000 élèves, n’est pas idéal pour les protéger. Une partie d’entre eux n’est en effet pas encore arrivée, et les groupes venus de l’extérieur pourraient revenir à l’assaut.

Une évacuation du lycée rapide et coordonnée

Gilles Halbout, recteur de Mayotte, prend alors la décision de procéder à une évacuation complète du lycée. « Avec le renfort de la gendarmerie, nous avons évacué l’établissement et sécurisé les lieux jusqu’à ce que tous les élèves soient partis », déclare-t-il. La vingtaine de gendarmes envoyée sur place s’occupe aussi d’escorter les bus scolaires, qui étaient en attente suite à la situation.
Une coordination des forces payante donc, puisqu’à partir de l’intervention de la gendarmerie, « aucun dégât et aucune blessure n’est à déplorer », selon Gilles Halbout. Avant cela, trois élèves ont été envoyés à l’hôpital suite aux caillassages.
Dans les prochains jours, le lycée de Kahani sera sécurisé par les renforts de la gendarmerie, au moins jusqu’au week-end.

KTV

Powered by WPeMatico