You are here: Home » Non classé » Mbadjini. Un retour presque à la normale de l’électricité

Mbadjini. Un retour presque à la normale de l’électricité

Société |  18/02/2021 –

image article une

«Plus de 80%» des localités sont alimentées 18h de temps sur 24h depuis plusieurs jours grâce notamment à la mini-centrale de Fumbuni toujours en phase d’essai technique. La région de Mbadjini est la première à expérimenter le premier mix énergétique au niveau de l’île de Ngazidja. Les usagers reprennent les activités socio-économiques de base.

Les habitants de la région de Mbadjini renouent, petit à petit, avec la stabilité énergétique. La fourniture du courant devient permanente dans de nombreuses sous-zones, d’après des témoignages communiqués hier à Al-watwan. «Les choses ont bien changé ici cela fait maintenant plusieurs jours, il y a du courant dans la journée et pendant la nuit», a indiqué Ali Soulé, originaire de Didjoni, contacté au téléphone.
Selon nos informations, les usagers bénéficient du courant électrique de 8h à 18h provenant de l’énergie solaire. «Plus de 80%» des localités sont alimentées 18h de temps sur 24h depuis plusieurs jours grâce à la mini-centrale de Fumbuni toujours en phase d’essai technique. Et la Sonelec prend le relais du 18h à 1h du matin. «C’est une très bonne chose, on ne peut que féliciter les autorités, le chef de l’Etat en particulier pour la réussite de ce projet. En tant que jeune de la région, je suis dans la satisfaction totale», a souligné Moustoifa Said Hassane, originaire de Fumbuni.

La région de Mbadjini est la première à expérimenter le premier mix énergétique au niveau de l’île de Ngazidja. Les autorités veulent poursuivre les projets d’énergie solaire pour, d’un côté, limiter les coûts de production de la Sonelec (avec 1000 litres de gasoil économisées par heure à Fumbuni) et, de l’autre côté, respecter les engagements internationaux en matière d’environnement par la réduction voire l’abandon, à terme, des énergies polluantes.
Cette fourniture quasi-régulière du courant à Mbadjini a permis la reprise progressive des activités socio-économiques de base dans la région. Le petit commerce reprend ses droits au grand bonheur des épiciers et autres marchands de produits de consommation de base. L’installation des panneaux et les raccordements au réseau public se poursuivent encore pour une couverture totale en énergie solaire dans la région.

Les premiers essais techniques de la mini-centrale photovoltaïque de Fumbuni (3 mégawatts) ont été procédés en décembre dernier. Les travaux de construction ont été assurés par la société française Innovent. La centrale solaire pourrait couvrir les 44 localités de la région de Mbadjini mais aussi quelques villages de Hambuu.

Powered by WPeMatico