You are here: Home » ÉDUCATION » Me Larifou plaide pour la prise en charge des étudiants

Me Larifou plaide pour la prise en charge des étudiants

Cet article Me Larifou plaide pour la prise en charge des étudiants peut être consulté sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Le leader du parti RIDJA, Said Larifou, appelle l’Etat à supprimer les frais d’inscription aux examens nationaux et les timbres d’émission des passeports, pour les étudiants. Des mesures qu’il juge légitimes étant donné que les jeunes ne bénéficient d’aucun soutien de la part du gouvernement.

Jeudi, au cours d’une cérémonie organisée en l’honneur des bacheliers 2015, Said Larifou a interpellé le gouvernement pour qu’il s’investisse d’avantage dans l’accompagnement des jeunes. Des mesures concrètes qui pourront consolider la foi des jeunes pour leur appartenance et leur attachement à leur pays.

 

« Les frais d’inscription aux examens nationaux devraient être pris en charge par l’Etat. Les jeunes comoriens ne bénéficient d’aucun soutien des pouvoirs publics »,

a-t-il fait savoir. De même, Me Larifou trouve inadmissible l’idée que les étudiants paient les frais liés aux timbres pour leur passeport au même prix que les commerçants ou les touristes.

larifou_bachelier

 

Dans son mot de bienvenue aux futurs étudiants et à leurs parents, le leader du RIDJA a dit avant tout s’exprimer au nom du père de famille qu’il est, son fils figurant parmi les heureux bacheliers.

 

« Nous sommes un pays pauvre. Nous n’avons rien à offrir à nos jeunes si ce n’est notre soutien », a-t-il dit. Il a dit l’urgence pour l’Etat d’accompagner ces jeunes. Il est important, selon lui, de prendre ce qu’il qualifie de « mesures justes et légitimes ».

larifou_bachelier3

Un atelier a été organisé à l’issue de la réception pour permettre aux élèves d’échanger avec des enseignants chercheurs pour une meilleure orientation.

 

« J’avais des doutes quant à aller étudier au Sénégal. Je suis maintenant fixée grâce à mes échanges avec les professionnels »,

a dit Usra Ombadi, jeune bachelière qui ambitionne de devenir gynécologue.

larifou_bachelier2

 

Maoulida Mbaé

La Gazette des Comores

Cet article Me Larifou plaide pour la prise en charge des étudiants est apparu en premier sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Powered by Comores infos