You are here: Home » Actualité » Mépris de Mouigni Baraka sur Djaé Ahamada Chanfi

Mépris de Mouigni Baraka sur Djaé Ahamada Chanfi

Mépris de Mouigni Baraka sur Djaé Ahamada Chanfi

Il traite l’ancien berger en petit mendiant de basse caste

Par ARM

       Toute sa vie durant, Djaé Ahamada Chanfi restera un petit berger. Opportuniste, vénal, mendiant en politique, incapable de connaître ses propres limites, il aime les titres ronflants, les honneurs au lieu de l’honneur, les honneurs dans le déshonneur, l’argent facile et la compagnie des dirigeants, par pure mendicité. «Lèche-bottiste», chantre de la transhumance politique, pathétique prophète de la navigation politique et grand praticien du retournement des vestes et casaques, Djaé Ahamada Chanfi veut être à la fois au four et au moulin, ménager la chèvre et le chou. Pour «gratter» et manger, il veut rester aux côtés de son maître, le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Seulement, comme il a senti que les jours de ce dernier sont comptés, du fait des maladies qui le rongent et de la volonté de 29 groupes politiques comoriens de le tuer de la plus violente et horrible des façons, il veut se réconcilier avec Mouigni Baraka Saïd Soilihi, son ancien allié politique, à qui il a présenté des excuses par le biais des émissaires qu’il a dépêchés auprès de lui. Le pauvre chéri… Tiens, tu veux le biberon ou le sein? Tiens, tète…

Seulement, Mouigni Baraka Saïd Soilihi, étant lui-même un Professeur émérite en trahisons politiques et en «lèche-bottisme», et connaissant son Djaé Ahamada Chanfi, veut que si réconciliation il y a, elle se fasse publiquement et officiellement, et non par des cachotteries de derrière le fagot. Voici ce qu’a dit Mouigni Baraka Saïd Soilihi: «Djaé Ahamada cherche une réconciliation. On va la faire publiquement. J’espère que les autres qui ont quitté leurs formations politiques suivront cette démarche. Il n’est jamais trop tard pour mieux faire. Peut-être ont-ils déjà compris que le népotisme n’est pas la meilleure façon de gouverner. Nous les accueillerons à bras ouverts». Cette façon de présenter les choses correspond aux pires injures adressées à Djaé Ahamada Chanfi, l’ancien berger sans dignité.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 21 septembre 2019.

Powered by Comores infos