You are here: Home » Actualités » Messieurs les membres du Mouvement pour les Assises Nationales

Messieurs les membres du Mouvement pour les Assises Nationales

Messieurs  les membres du Mouvement pour les Assises NationalesA l’approche des échéances électorales, nous avons le sentiment que vous avez tout lâché et la plupart entre vous, avez déjà pris position pour soutenir les différents candidats à l’élection présidentielle. Vous nous avez fait rêver en croyant à vos motivations et à votre détermination, malheureusement, ce n’est pas le cas aujourd’hui. On a naïvement cru que vous allez descendre dans la rue pour arrêter ce processus électoral qui n’a aucun sens, et exiger la tenue de ces assises pour évaluer les quarante ans d’indépendance et vous voilà tous, la tête baissée et vos préoccupations sont ailleurs.

Nous avons voulu y croire mais votre attitude donne raison à celles et ceux qui ont refusé d’emprunter ce bateau en naufrage dont se trouvent dedans, des intellectuels de notre pays, des hommes politiques, la société civile, et quelques personnalités dont leur patriotisme ne souffre d’aucun doute. Et qu’est ce qui se passe aujourd’hui ? Vous avez croisé les bras et vous donnez raison à ceux qui ont dit que c’est un mouvement prématuré qui n’a qu’un seul objectif, être courtisé pour goûter le pouvoir. Il est clair que nombreux parmi vous ont été approché par le pouvoir pour vous affaiblir et c’est un pari réussi pour le gouvernement.

Dans nos camps militaires, on a su avec fermeté l’intervention de l’ancien gouverneur Said Hassane Said Hachim sur les antennes de la Baraka FM, et on a cru à ce qu’il disait, et étions prêts à lui prêter main forte pour sauver ce peuple sacrifié par leurs dirigeants. Mais, on a constaté que ça recule et exprimons ici notre dégoût et notre désarroi. Certes, rien n’est gagné mais est-ce que, en cet instant difficile de l’histoire de notre pays, pourrions-nous continuer à vous croire et à se préparer à cette révolution citoyenne que vous avez annoncée ? On aimerait bien vous croire, mais l’espoir mince car vous avez tous disparus de la circulation, et ces intellectuels qui militez pour cette noble cause auprès de vous, s’alignent derrière les différents candidats en lice.

Vous êtes bien placés pour savoir que ce peuple a beaucoup souffert et votre part de responsabilité est immense, et la seule manière de vous faire pardonner est d’accélérer ce mouvement pour déterminer les responsabilités des uns et des autres, et puis procéder à ce que vous appeliez  » Vérité et réconciliation ».

Nous restons persuadés que vous n’allez pas baisser les bras et que le combat reprenne.

Messieurs  les membres du Mouvement pour les Assises NationalesDes soldats de rangs déçus de votre manque de courage !

Powered by Comores infos