You are here: Home » Actualités » Météo électorales à ANJOUAN: Les bulletins de KAY

Météo électorales à ANJOUAN: Les bulletins de KAY

Météo électorales à ANJOUAN: Les bulletins de KAY
Le scrutin débute dans le calme et la sécurité.
 
Mutsamudu le 11/05/2016 – Selon les premiers échos de terrain pendant qu’il est 10h00, à Mjimandra, Bimbini, Boungweni. Du moins dans ces localités la situation est très calme. Les collègues sur place constatent une forte militarisation du scrutin. Pour avoir accès aux lieux de vote c’est un parcours de combattant. A Bimbini par exemple l’accès dans la cour de l’école où se tient le scrutin, plus d’une vingtaine de militaires armées jusqu’aux dents quadrillent les lieux. Fait nouveau, les électeurs sont au rendez-vous et de bonheur. Des sources concordantes affirment qu’à Bimbini les électeurs étaient déjà en file indienne avant même l’ouverture des bureaux de vote. Le taux de participation s’annoncerait à la hausse. Même constat d’un autre confrère qui a sillonné Mjimandra à 9h00. Pas d’incident majeur jusqu’à présent le scrutin semble bien encadré, les chances de fraudes ou de troubles métrisées. Les observateurs de l’Union africaine en permanence dans chacun des bureaux de vote tout comme les membres de la CENI à Chissiwani comme dans la région de Mramani. Sinon les quelques zèles des forces de l’ordre envers la presse sont signalés surtout dans la région de Nyumakélé ou des confrères de la presse nationale (Faïza Al-watwan, Ibrahim et Aboubacar) ont été momentanément empêché de faire leur travail sous prétexte de laisser passer manquant pour leur véhicule. Un cas de figure que plusieurs collègues avaient soulevé à la CENI mardi avec l’assurance du commissaire en charge de la communication Dafiné, que des dispositions spéciales étaient prises pour la presse. Il m’avait personnellement assuré qu’avec le badge d’accréditation on allait pouvoir circuler librement avec nos moyens de déplacement. La petite fausse note serait vite réglée. Et Faïza Al-watwan du quotidien Alwatwan annonce même sur son mur qu’ils ont déjà fait les 8 bureaux de la région. A Chissiwani jusqu’à Mjimandra, par de souci. Sinon c’est dans le calme et la sécurité que débute ce scrutin dans les 13 bureaux de vote d’Anjouan et le protocole de sécurisation et de transparence du 15 mars de fait appliqué.

Des réajustements qui priment.
A Bimbini comme dans les autres régions où se déroulent le scrutin, on a constaté qu’il fallait dans les meilleurs des cas mettre 10 minutes par lecteur pour voter. Mais il n’y a pas de quoi à faire tout plat. Ça me rappelle un vilain souvenir du scrutin TGV de Vouani pourtant validé par la Cour Constitutionnelle. Mais bon… 
Cette idée d’afficher les résultats devant le bureau vote va accélérer la compilation des résultats afin d’avoir une première tendance dès 19h00. Inutile donc d’attendre la CENI pour connaitre les provisoires. Il n’y en aura d’ailleurs pas puisque la Cour Constitutionnelle sur place réceptionne ses plis issus des urnes et les outils techniques pouvant servir à compiler rapidement et compléter les chiffres manquants pour les résultats définitifs des présidentielle et du gouverneur. Je ne pense pas qu’on aura encore une guerre de chiffres comme pendant les deux précédant tour. Première bonne nouvelle non ? comme quoi réajuster un peu le code en l’adaptant au contexte ne peut que l’améliorer.
Le déroulement du scrutin est lent, mais rassurant. Selon les premiers échos de terrain. A 18h00 les bureaux devrait tous fermer.
SOURCE (sans la photo) : kamal.aliyahoudha

Powered by Comores infos