You are here: Home » Actualités » Mohamed Abdou a encore frappé, c’est son troisième meurtre

Mohamed Abdou a encore frappé, c’est son troisième meurtre

Cette fois c’est à Anjouan venu se soigner qu’il a commis son troisième meurtre. Mohamed Abdou alias Branda, natif de Kanaleni Fomboni tue froidement une mère de famille dans une clinique privée sise à M’jihari. Selon l’enquête, la femme aurait reçu plusieurs coups de couteaux après s’avoir était violé par Branda.

doc-comores
Mohamed Abdou alias Branda

On est dimanche soir à l’heure de la finale de la coupe d’Europe. Une mère de famille au nom de Nema Ahmed Abdou, 44 ans avec 5 enfants dont une jeune lycéenne d’environ 18 ans passe le Bac cette année, se rend dans une clinique privée à quelques pâtés de chez lui, pour rendre visite à une connaissance qui y travaille. C’est ici qu’elle croise Branda, un malade mental qui a déjà fait parler de lui à Mohéli et qui serait à Anjouan pour suivre des soins psychiatriques selon ses proches. Branda logeait avec le concierge des lieux.

Selon les enquêteurs, il profita  de l’absence d’activité dans la clinique pour violer la dame et la tue avec plusieurs coups de couteaux. Dès la nuit les limiers se lance à sa poursuite et dès l’aube il fut maîtrisé à Moimoi où il s’était réfugié. L’arme blanche retrouvé non loin des environs de Moimoi, selon ses propres indications.

Comment un « Serial killer » connu et avéré dangereux aurait-il pu échapper à la vigilance de ses proches et de la sécurité à Moheli et à Anjouan, jusqu’à être logé dans un lieu où il serait en contact direct avec des victimes potentielles à sa merci ?

Arrivé à Anjouan il y a environ une semaine sur autorisation du procureur de Fomboni et sans aucun contrôle judiciaire, Branda l’ex flic de la terreur aurait déjà dans son tableau trois victimes qu’il a assassiné dans les mêmes conditions. Viol et meurtre par arme blanche.

KAY, Comores infos à Anjouan

Powered by Comores infos