You are here: Home » Actualités » Mohamed Ali Soilihi a mangé du lion et se dit «fin prêt»

Mohamed Ali Soilihi a mangé du lion et se dit «fin prêt»

Mohamed Ali Soilihi a mangé du lion et se dit «fin prêt»

Très belles conférence et déclaration avec Mouigni Baraka

Par ARM

  Dans la soirée de ce samedi 30 avril 2016, quand, dans sa résidence d’Iconi, Mohamed Ali Soilihi prit connaissance de l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle pour demander la tenue d’une élection partielle à Anjouan, il déclara en privé: «C’est une victoire du Droit, une victoire sur laquelle je n’ai jamais eu de doute. Les irrégularités constatées étaient tellement flagrantes qu’il aurait été impossible de dire qu’elles n’étaient pas de nature à entacher la régularité et la sincérité du scrutin. Faisant confiance à la Justice constitutionnelle et électorale de mon pays, je me suis donc préparé à cette issue. Je suis fin prêt pour aller à cette élection partielle qui va permettre à des milliers de Comoriens de s’exprimer et de permettre au suffrage universel d’avoir tout son sens dans le cadre de cette élection que nous aller remporter. Comme d’habitude, nous n’allons provoquer aucun conflit, ni controverse. Nous sommes des patriotes convaincus, de vrais démocrates et des républicains sans concession».

  Mohamed Ali Soilihi a prononcé ces paroles quelques minutes seulement avant de prendre la route vers l’Hôtel Itsandra, où il devait faire une importante déclaration avec Mouigni Baraka Saïd Soilihi. Les deux candidats totalisent 60% et abordent cette élection dans une symbiose totale destinée à faire de Mohamed Ali Soilihi le prochain Président des Comores, une éventualité à laquelle personne de sérieux ne doute, comme l’a déjà indiqué la rédaction de Radio France Internationale (RFI), à Paris, une radio qui a bien compris que tout peut changer maintenant. Et tout va changer.

  Dans cette belle conférence tenue à l’Hôtel Itsandra dans la soirée du samedi 30 avril 2016, la Déclaration commune suivante a été rendue publique.

  «Déclaration commune

  La Cour constitutionnelle publie, ce samedi 30 avril 2016, son arrêt relatif aux résultats de l’élection présidentielle, rendu public, conformément à l’article 36 de la Constitution.

  Cette décision de la Cour constitutionnelle constitue une victoire du Droit sur l’arbitraire et les pressions politiques.

  Cet arrêt de la Cour constitutionnelle, ce juge du contentieux électoral, donne pleine confiance aux hommes et aux femmes épris de paix et imprégnés des valeurs de droit à faire valoir les voies légales de recours.

  Nous, candidats à l’élection présidentielle, MM. Mohamed Ali Soilihi et Mouigni Baraka Saïd Soilihi, arrivés respectivement 1er et 2ème de la primaire de l’élection présidentielle:

  • Saluons la décision de la Cour constitutionnelle de procéder à la tenue d’une élection partielle dans les 3 régions d’Anjouan victimes des violences ayant abouti à la privation d’une partie de la population de son droit constitutionnel à s’exprimer lors du scrutin du 10 avril 2016.
  • Félicitons tout le peuple pour cette victoire du Droit sur la violence électorale, et le triomphe de la justice et de la démocratie. Cette décision de la Cour constitutionnelle fera date dans sa contribution dans le processus de l’édification de l’État de Droit.
  • Remercions la population comorienne dans les 3 îles pour avoir su garder son sang-froid et de ne pas avoir cédé à la peur, aux intimidations et menaces de ceux qui contestent à nos institutions le droit d’exercer leur mission constitutionnelle.
  • Renouvelons notre reconnaissance à la communauté internationale pour son engagement en faveur de la paix dans notre pays, et lui exprimons nos profonds remerciements.
  • Remercions les nombreux électeurs de Ngazidja, Mohéli et Nzuwani qui nous ont apporté leurs suffrages, et nous les appelons à garder leur calme et espoir en la victoire.
  • Appelons les électeurs et l’opinion nationale et internationale à unir leurs efforts pour barrer la route à l’aventure, et donner la chance à notre pays de continuer dans la paix et la concorde, la marche vers le développement économique et social.
  • Exhortons les pouvoirs publics et tous les organes en charge des élections de prendre toutes les dispositions nécessaires afin que ces partielles se déroulent dans les meilleures conditions.
  • Exprimons notre profond respect à toutes les forces institutionnelles de l’Union qui doivent sauvegarder l’ordre public établi.
  • Appelons tous les citoyens comoriens, respectueux de la démocratie et de la bonne gouvernance à faire preuve de sérénité et de loyauté pour faire triompher l’équité et le Droit.
  • Signé: Mohamed Ali Soilihi
  • Mouigni Baraka Saïd Soilihi

Fait à Moroni, le 30 avril 2016».

  Naturellement, les Comoriens aimant sincèrement leur pays ne peuvent que se réjouir de cette démarche républicaine destinée à faire éviter aux Comores des aventures susceptibles de naître des alliances haineuses entre le danseur de bumping Azali Assoumani, le vendeur de rêves insensés Ahmed Sambi, le fugitif Hamada Madi Boléro et ses Mohéliens de Beït-Salam. Le temps n’est pas aux comptes d’apothicaire mais à une saine démarche patriotique, républicaine et démocratique destinée à barrer la route aux marchands de tabac à chiquer précités. Dès à présent, les Comoriens d’Anjouan pourront donner une belle leçon de civisme au monde entier par leur capacité à assumer leur rôle de citoyens faisant éviter à leur pays la dictature projetée par le danseur de bumping Azali Assoumani et le vendeur de rêves insensés Ahmed Sambi. Que nos frères et sœurs d’Anjouan n’oublient surtout pas comment Azali Assoumani les a chassés de Moroni en 1999 par les armes et par ses insanités criminelles relatives à la manière de dire «citron» en comorien, et que leur mémoire soit également vive pour ne pas oublier comment Ahmed Sambi les a toujours méprisés, en les traitant comme s’ils étaient sa propriété personnelle.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 1er mai 2016.

Powered by Comores infos