You are here: Home » Actualités » Mohamed Ali Soilihi, candidat du secteur primaire, par le syndicat des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs.

Mohamed Ali Soilihi, candidat du secteur primaire, par le syndicat des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs.

Ngena Nvu
Mohamed Ali Soilihi, est déclaré par le syndicat des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs, candidat du secteur primaire. Il est leur orgueil et leur fierté. Un homme victime de sa modestie.

A une semaine des primaires des élections présidentielles, les professionnels comoriens de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche ont organisé une conférence de presse ce matin pour apporter leur soutien à la candidature de l’équipe gagnante dirigée par Mohamed Ali Soilihi.

Le Président du Fnac-FA, Monsieur MOMO, syndicaliste de longue date, a pris soin de souligner l’état actuel que se trouve le secteur de l’agriculture, l’élevage et la pêche.
Il n’a, par ailleurs, manqué de souligner que Mohamed Ali Soilihi est un des leur, il les a toujours soutenu au moment où ils en ont besoin. Il n’a cessé d’accompagner le syndicat des agriculteurs, des éleveurs et des pêcheurs. Selon ce syndicaliste, « c’est le moment pour nous de lui soutenir pour qu’il accomplisse des réalisations dans ce secteur qui lui est très cher dans son cœur », témoigne le Président.

Pendant que certains hommes politiques se battaient pour que la Chambre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche ne soit créée, Mohamed Ali Soilihi s’est fait propriétaire du projet pour que cette structure voit le jour.

C’est pourquoi pendant ces élections qui marque une nouvelle ère pour les Comores, les Comoriens, les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs en particulier ne peuvent pas manquer le rendez-vous.

« Ce n’est certes pas l’élection de la dernière chance, car il n’y en pas de fin à l’histoire, mais c’est l’élection vérité. Elle est la plus importante des Comores.
Dans un univers dur, l’expérience pour conduire le pays et pour préparer le futur est indispensable. Un homme qui n’est pas à l’interface à ce monde de la haute fonction publique et du monde politique qui n’a pas travaillé et qui ne dispose pas d’un fort réseau de relations avec les institutions internationales, ne peut pas occuper aujourd’hui une telle fonction, » rappel le Président de la FNAC-FA.

Le Président du syndicat des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs reconnaît les efforts du candidat Mohamed Ali Soilihi en disant ceci :
 » le Vice-président, candidat, Mohamed Ali Soilihi seul parmi les candidats, a passé ces années à assainir la situation économique du pays afin de faire revenir les bailleurs de fonds et les investissements. Le pays a remboursé ses dettes ».

Il ajoute:
 » le Problème de Mohamed Ali Soilihi, c’est qu’il ne sait pas communiquer sur tout ce qu’il fait de bien. Il est sans aucun doute victime de sa modestie. C’est très important pour le pays, tout ça, mais comme c’est immatériel le peuple ne voit rien ».

Comme ils le disent souvent ces amis agriculteurs, Mohamed Ali Soilihi n’est pas un  » Je Suis », et il est même la négation de cela.

En fin les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs comoriens en une seule voix croit beaucoup que l’arrivée du pouvoir de Mohamed Ali Soilihi illustrera le retour du bon sens, du sens commun, de l’ordre justice et mesuré. La revanche de l’humilité sur la prétention, de la modestie sur la vanité.
Son élection consacrera un Président d’une Union des Comores rassembler autour des idéaux et sachant tiré parti de ses différences.

Le syndicat envisage avec Mohamed Ali Soilihi et son équipe un avenir avec sérénité.
Il déclare Mohamed Ali Soilihi, candidat du secteur primaire, leur orgueil et leur fierté et invite tous les comoriens pour un sursaut civique.

Source: Jeunesse Mamadou

Powered by Comores infos