You are here: Home » Actualité » Mohamed Saïd Fazul aime un peu trop son beau-frère

Mohamed Saïd Fazul aime un peu trop son beau-frère

Mohamed Saïd Fazul aime un peu trop son beau-frère

Au nom de Madame, il nomme son frère Agent comptable!

Par ARM

       Au début des années 2000, Mohamed Saïd Fazul dit Babadi était le Président de l’Île autonome de Mohéli. Déjà, à cette époque, il avait manifesté son sens de la famille en nommant sa propre belle-sœur, la petite sœur de son glorieuse, précieuse et élégante épouse (sa veste sur la photo en dit long sur cette élégance) Trésorière de Mohéli, alors qu’elle n’a aucune compétence pour occuper un tel poste. Je l’avais interpellé sur le sujet, lui parlant du dégoût des Mohéliens pour le népotisme. Il m’avait répondu: «Tu veux que je garde à cette place le neveu de mon ennemi Mohamed Hassanaly?». J’avais répondu: «Youssouf Haïdar, le neveu de Mohamed Hassanaly, dont tu me parles avec autant de méfiance, a du métier, et saura travailler avec toi de manière loyale, sans glisser des peaux de banane sous tes pieds. Par ailleurs, je te rappelle que les élections ont déjà eu lieu et qu’il faut en tourner la page». Naturellement, il m’avait traité de farfelu, et n’avait pas daigné m’écouter… Il est trop limité sur les plans intellectuel et professionnel pour connaître les vertus de la méritocratie, de la compétence et de la tolérance.

       N’ayant tiré aucune leçon de ce passé malheureux, Mohamed Saïd Fazul, semblant de Gouverneur de Mohéli, est resté sur ses fautes les plus décriées par les Mohéliens: l’idiotie de village et le népotisme. Personne ne lui refuse le droit de se plier aux quatre volontés de sa très mystique épouse, capable de plonger dans une crise de silence pendant une semaine pour ses prétendues prières, et présentée comme le gourou de son type, mais de le faire dans un cadre privé et familial seulement, et jamais sur le dos de l’État. Considérant que le Gouvernorat de Mohéli est le champ de patate et de manioc de sa belle-famille, Babadi vient de nommer son beau-frère Mohamed Elmadane Hamidi Agent comptable du Gouvernorat de Mohéli. Pour rappel, l’épouse du semblant de Gouverneur de Mohéli s’appelle Fatima Hamidi. En d’autres termes, le Gouvernorat de Mohéli est restée une propriété personnelle et familiale. Babadi place toujours ses beaux-frères et belles-sœurs là où il y a de l’argent à voler aux Mohéliens, donc aux Comoriens. Cherchez l’erreur…

Depuis que son arrêté diabolique est connu, les Mohéliens se l’envoient et crient leur indignation. L’un d’entre eux écrit à votre site préféré: «Babadi et sa famille prennent les Mohéliens pour des couillons».

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 16 octobre 2019.

Powered by Comores infos