You are here: Home » Actualité » Mohéli vomit l’«aide» des corrompus de Grande-Comore

Mohéli vomit l’«aide» des corrompus de Grande-Comore

Mohéli vomit l’«aide» des corrompus de Grande-Comore

Elle ne réclame qu’une seule chose: son aide venant de France

Par ARM

       Alors que l’aide de la France à Mohéli ayant transité par la Grande-Comore a été volée sur place et envoyée au mouroir de Sambakouni, le dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri a remis à séides de divers villages et villes de Grande-Comore des enveloppes d’argent prétendument pour «aider» Mohéli. Les Mohéliens ne veulent pas d’une prétendue «aide» associant un dictateur fou et sadique à des notables corrompus et suffisants. Les Mohéliens soignent les leurs comme ils peuvent, et enterrent leurs morts dans la dignité et n’ont besoin d’aucune aide venant de la dictature. En acceptant de s’associer à la dictature dans une telle saleté inhumaine et indigne, les notables de Grande-Comore ont pris une décision lourde de conséquences en ceci qu’elle sape à jamais la confiance des Mohéliens à leur égard. Rejetant catégoriquement «l’aide» injurieuse et humiliante de la dictature et de ses notables corrompus de Grande-Comore, les Mohéliens réclament uniquement leur aide venant de France. C’est tout. Dès lors, les Mohéliens sont appelés à s’organiser collectivement pour refuser les 16 millions de francs comoriens (38.000 euros) de l’humiliation et de l’injure. Ils ne doivent pas céder et accepter cette saleté.

Que cet argent noir serve en Grande-Comore, où le coronavirus tue également.

Qu’on laisse Mohéli vivre sa mort dans la dignité.

Qu’on laisse Mohéli soigner les siens avec l’aide de ceux qui aiment cette île. Ils existent.

Qu’on laisse Mohéli enterrer ses morts dans le calme.

Que chaque île s’occupe de ses propres malades et enterre ses propres morts.

Mohéli ne demande pas la charité à la Grande-Comore.

Ce mercredi 20 janvier 2021, avant le lever du soleil, les Mohéliens vivant à la Réunion étaient à l’Aéroport de Saint-Denis pour convoyer par avion une énième série de colis vers leur île d’origine via Mayotte, sans se déshabiller dans la rue.

Alors, qu’on fiche la paix à Mohéli et aux Mohéliens.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 20 janvier 2021.

Powered by WPeMatico