You are here: Home » Politique Nationale » Moi SAMBI…

Moi SAMBI…

MOI SAMBI.

1.  »La loi dit que pour être candidat au poste de président de l’Union des Comores, il faut être comorien  »
– moi, Sambi , je suis comorien de père et de mère.

2. Il faut avoir au moins 40 ans révolus.
– moi, Sambi, j’ai 57ans.

3. Il faut être inscrit sur une liste électorale.
– moi, Sambi, je suis sur inscrit sur une liste électorale.

4. Il faut résidé aux Comores au moins 6 mois avant le scrutin.
– moi, Sambi, je vis aux Comores depuis que je suis revenu de mes études à l’étranger.

5. Il faut avoir un casier judiciaire vierge.
– moi, Sambi, je n’ai jamais été condamné à une peine quelconque pouvant me priver de mes droits civiques en tant que citoyen.

6. Il faut déposer une caution de 5 millions de francs comoriens au trésor public des Comores.
– moi, Sambi, je peux disposer de cette somme d’argent.

7. Il faut justifier par un certificat médical qu’on est en bonne santé physique et morale.
– moi, Sambi, je suis un sportif et je joue régulièrement au basket pendant mes heures de loisirs et je ne souffre d’aucune démence révélée.

8. Il faut déclarer son patrimoine attesté.
– moi, Sambi, je paie mes impôts comme tout le monde et je ne me déroberai jamais à une déclaration sincère et transparente de mes biens meubles et immeubles

9. Et en fin, il faut un CV.
– moi, Sambi, mon cv sera tout près au moment voulu.

Aussi, pensant remplir les conditions d’éligibilité telles exigées par la loi organique prévue par l’article 13 de notre Constitution et m’appuyant sur le préambule de cette même loi fondamentale qui donne et garantit aux Comoriens les mêmes droits et les mêmes devoirs sans distinction de sex, d’origine, etc…partout sur l’ensemble du territoire nationale,

considérant aussi l’article 7 de cette même Constitution qui réaffirme la disposition précédente et me référant au code électoral en vigueur

j’ai jugé nécessaire, vu le contexte politique et l’état de désignation et déliquescence du pays de me porter candidat, à moins qu’une future loi vienne me l’interdire.

Cette possibilité de candidature est un droit élémentaire reconnu à n’importe quel comorien ou comorienne.

Je le revendique donc.

© « Copyright ©2011 AHAMED ZOUBEIRI Hakim. www.habarizacomores.com|(أخبار من جزر القمر) Tous droits réservés.

Powered by Comores infos