You are here: Home » Actualités » Moroni peut ressembler à Kigali

Moroni peut ressembler à Kigali

Les Comores peuvent devenir aussi propres que le Rwanda. Pour cela il n’y a pas de formule magique, juste des mesures de bon sens à mettre en oeuvre.

Les Rwandais ne sont pas plus propres que les Comoriens, ils sont simplement plus organisés que nous. Si Kigali est devenu un modèle de propreté, ce n’est pas uniquement grâce à sa mairie. Ce sont les citoyens qui maintiennent cette hygiène devenu exemplaire.
Au Rwanda chaque matin du dernier samedi du mois, de 8h à 11 h tous les citoyens, hommes et femmes, jeunes et vieux, riches et pauvres, même le président et son gouvernement, tous ont l’obligation de participer à l’ UMUGANDA.

C’est une journée d’action collective durant laquelle, les routes, les ruelles sont balayées, des fleurs et des arbres sont plantés, les trottoirs sont réparés et les murs sont repeints.
Mais ce n’est pas tout. A Kigali chaque foyer paye 700 francs rwandais par mois, c’est à peu près 350 francs comoriens, pour la collecte d’ordures ménagères.

Donc si nous voulons que Moroni et toutes les villes des Comores deviennent propres, cela commence par la base, c’est à dire nous les citoyens. Nous devons accepter de participer au nettoyage de nos lieux de vies chaque mois et non une à deux fois par an.

Nous devons accepter de mettre la main à la poche pour payer ce service que l’on réclame, car comme l’eau, l’électricité et la santé, la propreté a un coût. Nous ne pouvons pas exiger de ressembler à Kigali si l’on refuse de faire ce qui ce fait à Kigali.

Powered by Comores infos