You are here: Home » Actualité » Mort à Mohéli, la joie en Grande-Comore et Anjouan

Mort à Mohéli, la joie en Grande-Comore et Anjouan

Mort à Mohéli, la joie en Grande-Comore et Anjouan

Deux îles se réjouissant et se félicitant de la mort à Mohéli

Par ARM

       La mort qui frappe les Mohéliens et les Mohéliennes est une source de joie, de satisfaction, de fiesta, de félicitations et réjouissances en Grande-Comore et à Anjouan. La mort en chaîne des Mohéliens et des Mohéliennes réjouit les Grands-Comoriens et les Anjouanais, qui se félicitent et exultent méchamment et sadiquement. Comment ne seraient-ils pas contents quand une pandémie va leur permettre de se débarrasser de tous les Mohéliens et de toutes les Mohéliennes? Ils vont réaliser un rêve qui leur est cher depuis la présidence d’Ali Soilihi: faire mourir les Mohéliens et les Mohéliennes, et transformer leur île en jardin pour la culture de la banane et du manioc, et leurs îlots au large de Nioumachioi en bordel.

Les prétendues autorités comoriennes ne font rien pendant que la population de Mohéli meurt chaque jour, pendant que les Mohéliens et les Mohéliennes encore en vie vivent dans une peur indescriptible, avant de succomber au coronavirus.

1.- Les Mohéliens et les Mohéliennes meurent notamment parce qu’il y a pas d’électricité sur l’île, faute de carburant. En plus, le dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri a transféré de Mohéli à la Grande-Comore, son île, les groupes électrogènes et le matériel de stockage des produits pétroliers.

2.- Les Mohéliens et les Mohéliennes meurent parce que les prétendues autorités comoriennes, absolument indifférentes, ne font rien pour les aider.

3.- Les Mohéliens et les Mohéliennes meurent parce que leur île ne dispose pas de matériel médical et de produits pharmaceutiques et médicaux. Les Mohéliens vivant à Mayotte ont fait plus en la matière pour aider les leurs à Mohéli que les prétendues autorités comoriennes.

4.- Les Mohéliens et les Mohéliennes meurent parce que les rares centimes qui sont prétendument destinés à la lutte contre le coronavirus sont volés par les «argentivores».

5.- Les Mohéliens et les Mohéliennes meurent parce que les prétendues autorités comoriennes refusent de demander l’aide à l’Agence régionale de Santé (ARS) de Mayotte, qui est disposée à dépêcher à Mohéli un avion transportant le matériel nécessaire à la lutte contre la pandémie. Mais, pourquoi les Comoriens allaient-ils faire une demande à Mayotte alors que ce sont les Mohéliens et les Mohéliennes qui meurent en grand nombre? «Qu’ils meurent tous, ces Mohéliens!».

6.- Les Mohéliens et les Mohéliennes savent qu’ils sont livrés à eux-mêmes. Ils ne comptent pas sur les Comoriens.

7.- À l’instant même, on annonce la mort de trois nouvelles personnes à Mohéli. Un quatrième décès – politisé – est en attende de confirmation.

8.- Mes compagnons de lutte et moi-même finirons par faire sortir Mohéli des Comores racistes, coloniales et haineuses, en en faisant un État indépendant. Ça va faire rire aujourd’hui, mais demain, nous aurons notre État indépendant à Mohéli. Ceux qui rient aujourd’hui doivent s’attendre à rire jaune demain. Attendez, et vous verrez.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 7 janvier 2021.

Powered by WPeMatico