You are here: Home » Uncategorized » Mort précipitée de Muammar Kadhafi : quel avenir pour l’Afrique ?

Mort précipitée de Muammar Kadhafi : quel avenir pour l’Afrique ?

En septembre 2009, le magazine Continental a publié en hors-série un ouvrage de 104 pages consacré exceptionnellement à Muammar Kadhafi. A la une, le portrait géant de l’ancien guide de la Révolution libyenne, lunettes noires sur le visage, vêtu en boubou marron couvrant une chemise blanche remarquée grâce à son col, le crane couvert d’un bonnet noir. En titre, on lisait « Révolution libyenne, 40 ans », puis « Histoire, Politique, Société, Economie, Réalisations, Unité africaine, Perspectives. »

Son Histoire est bien là aujourd’hui. Elle se définit dans et à travers sa politique, ses projets sociaux, économiques, les réalisations à l’échelon national et africain. En Libye, les populations avaient tout ce qu’il leur fallait ; en 2009, alors que 71% de la population avaient accès à l’eau potable et 99% à l’électricité, les autorités savaient toujours anticiper pour la cohésion sociale et le bien-être des Libyens.

En Afrique, les programmes d’investissement massifs libyens répondaient à une politique globale et primordiale dont l’objectif était de lutter contre la pauvreté. Aujourd’hui, il n’est plus là. La France de Sarkozy et les politiques extrémistes occidentaux lui ont indignement ôté la vie un certain 20 octobre 2011 en pleine guerre en Libye menée par la France.

Si les Libyens s’en réjouissent aujourd’hui, prennent plaisir de leur nouvelle « Révolution » après l’Etat de masse (la Jamahirya), les Africains, eux peuvent continuer à pleurer cette mort atroce, ce crime barbare contre l’homme qui a toujours fait de sa politique internationale, un moyen de faire briller le continent avec de gros projets socio-économiques et culturels. C’est ainsi qu’on a envie de se demander « mais quelles perspectives de l’Afrique après la mort de Kadhafi ? »

Powered by Comores infos