You are here: Home » Actualité » Mouigni Baraka et Houmed Msaïdié pactisent sec

Mouigni Baraka et Houmed Msaïdié pactisent sec

Mouigni Baraka et Houmed Msaïdié pactisent sec

Experts en double langage, ils fricotent dans la honte

Par ARM

     Au train où vont les choses, Mouigni Baraka Saïd Soilihi, impénitent mendiant de soutiens écrits venant des partis politiques, pourra aller au Paradis sans se donner la peine de mourir. Il a trouvé un nouveau «truc»: arriver à confirmer son statut de Président du Comité national de Transition (CNT) dans l’espoir d’être le chef de l’opposition. Ce statut devrait lui permettre d’être l’interlocuteur officiel de la dictature de Mitsoudjé. De la sorte, il n’aura pas à continuer dans l’infamie consistant à se cacher pour aller voir son chef qu’est le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Pour réaliser ce dessein qui lui tient tant à cœur, il a trouvé le meilleur des interlocuteurs: Houmed Msaïdié Mdahoma, ministre des Tontines («Chikowa» ou «Mtsango»). Les deux énergumènes ont en commun d’avoir aboli les frontières de la honte, d’être des mendiants sans la moindre once de dignité, d’être prêts à vendre père, mère, épouse et progéniture pour deux sous et de vivre dans la trahison permanente, dans les zigzags et dans les contorsions de Valentin-le-désossé. Bon courage…

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 13 juillet 2019.

Powered by Comores infos