You are here: Home » Actualité » Mouigni Baraka mène le CNT interne à la honte totale

Mouigni Baraka mène le CNT interne à la honte totale

Mouigni Baraka mène le CNT interne à la honte totale

Il faut tuer le CNT interne et garder le CNT international

Par ARM

       Pour retrouver une si belle unanimité et surtout une synergie aussi parfaite entre le peuple et sa classe politique, il faut remonter à la période allant de décembre 1989 à juin 1992, quand les Comoriens, très unis, exigeaient du Président Saïd Mohamed Djohar une Constitution libérale et démocratique, mais aussi aux années 2000-2001, quand les Comoriens, voulant sauver leur pays, ont œuvré pour l’Accord-cadre de Réconciliation nationale signé à Fomboni, Mohéli, le 17 février 2001. Aujourd’hui, l’unité des Comoriens se fait contre la dictature sauvage du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Les Comoriens n’ont jamais réalisé une mobilisation aussi réussie que celle de 2019, et à ce sujet, il faut reconnaître, saluer, louer et féliciter le patriotisme sans failles des Comoriens vivant en France et la branche internationale du Comité national de Transition (CNT).

Quant à la branche interne du CNT, il s’agit d’une branche pourrie sur un arbre sans vie, une prothèse sur une jambe en bois. En effet, la branche interne du CNT conduit l’opposition à la ruine totale et à la honte sans nom puisque ses deux têtes les plus hautes et les plus remuantes sont celles de deux traîtres: Mouigni Baraka Saïd Soilihi et Ibrahim Ali Mzimba, son lascar de depuis 2016. Pour rappel, quand on avait attribué à Mohamed Soilihi dit Campagnard un faux communiqué en faveur du «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri, les Comoriens aimant leur pays étaient morts de honte et de colère. Mais, comme plus personne n’a vu Mohamed Soilihi en homme libre depuis, on comprit que le communiqué qu’on lui attribuait était bidon. Ouf!

Cependant, cette fois-ci, la situation va être différente: pour rouler l’opposition dans la farine et la discréditer, le «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri va nommer dans son gouvernement les serpents Mouigni Baraka Saïd Soilihi et Ibrahim Ali Mzimba au nom de… l’opposition, pour «l’apaisement». Un homme nommé ministre, ça se voit et ça ne s’interprète pas. Une telle vérité ne s’interprète pas, mais se commente. Quand ces deux lascars auront sauté le pas de manière officielle, l’opposition comorienne va être discréditée à vie, et la classe politique nationale ne s’en relèvera jamais.

Dès lors, il est de la plus grande urgence de dissoudre immédiatement le CNT interne et ne maintenir que le CNT international. Si cela n’est pas fait dans les plus brefs délais, les vrais opposants doivent s’attendre à la plus grande trahison de l’Histoire des Comores. Mouigni Baraka Saïd Soilihi et Ibrahim Ali Mzimba vont bientôt crâner en arguant du fait que des prisonniers politiques ont été libérés, car il y aura des élargissements dans la perspective de la fête nationale du 6-Juillet. Ils vont demander la légitimation de l’usurpateur de Mitsoudjé. Mais, cela ne doit pas nous faire oublier nos frères froidement assassinés par le dictateur fou de Mitsoudjé, le fiasco des «asseyez-vous et taisez-vous!» de février 2018, les morts de la mascarade référendaire en vue de «la Constitution de la main coupée et de la mort» du 30 juillet 2018 et la non-élection de la mort et deuil du dimanche 24 mars 2019, sans oublier les morts de la médina de Mutsamudu et les autres.

À mort le CNT de Mouigni Baraka Saïd Soilihi et Ibrahim Ali Mzimba!

À mort les traîtres!

Vive le CNT international!

Que Dieu glorifie, honore et protège la communauté comorienne installée en France.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 11 juin 2019.

Powered by Comores infos