You are here: Home » Actualités » MOUIGNI BARAKA SAID SOILIHI ET LE SANG FETICHIEUX

MOUIGNI BARAKA SAID SOILIHI ET LE SANG FETICHIEUX

MOUIGNI BARAKA SAID SOILIHI ET LE SANG FETICHIEUX
 
C‘était à Dzahadju vers 5h30 du matin que le jeune Maoulida Djabiri âgé de 14 ans a été découvert inanimé dans la cabane de son cousin Ounsoim Said Ali, âgé de 17 ans. Conduit à l’hôpital, le jeune Maoulida est hors du danger. Après des enquêtes menées par la famille de la victime, suite au refus de la polie et la gendarmerie de s’occuper du cas, Hamada Ali Hila, a été aperçu entrer dans cette cabane par Moissuli Mtsunga, qui partait regarder sa vache, dans un jardin d’à coté. Ca n’a pas tardé. Hamada Ali Hila a avoué le fait et rajouté qu’il n’a pas agi seul. Ils étaient au nombre de trois, chargés par le candidat Mouigi Baraka Said Soilih pour chercher du sang d’un garçon noir issu de la famille wa Nandji, mais de loin de Ntsoudjini, pour faire un fétiche.
L’affaire est remontée très haut, mais les autorités en toute sa totalité cherchent à l’étouffer. Il s’agit d’un fétiche ordonné par Mr Djabir Mhadjiri, un des sorciers de Mouigni Baraka. C’est donc le sang de ce jeune qui devrait être puisé, mis dans un mridjo de millénaire et déposé à la mosquée de vendredi du village de ce jeune, vers 01h du matin, le jour de l’ouverture des campagnes électorales. Ce gris-gris, consiste à faire oublier Mouigni dans les médias et dans les réseaux sociaux, qu’on ne parle plus de lui, qu’on n’évoque pas son bilan… et qu’il fasse ses campagnes sans aucun confrontation ni réplique.
Les deux jeunes restant, qui ont commis cet acte de barbarie sont recherchés par les jeunes du village car toujours la police et la gendarmerie a refusé de se mêler, en disant que c’est une affaire personnelle. Le commandant de la gendarmerie Mr Yahaya, alias Chigou, a dit que ses homes se mêleront de l’affaire mais il faut que la famille de la victime, leur verse d’abord 2000€ de caution.

MOUIGNI BARAKA SAID SOILIHI ET LE SANG FETICHIEUX

 
Publié par LaGrazette-desComores
ce 16 mars 2016

Remix de SOSDemocratieComores

Powered by Comores infos