You are here: Home » Actualités » Mouvement pour l'Autonomie de Mayotte, l'idée de Jacques Martial Henri

Mouvement pour l'Autonomie de Mayotte, l'idée de Jacques Martial Henri

Le 12 février 2018 , dans une émission de la chaîne Kwezi Tv, l’ancien conseiller général de Mamoudzou 3, Jacques Martial Henry a annoncé la création d’une nouvelle formation politique « le Mouvement pour l’Autonomie de Mayotte ».

Le candidat malheureux aux élections législatives de juin 2017, a tenu a préciser qu’il était contre l’indépendance de Mayotte, mais qu’il considère que le statut de département n’était qu’une étape dans l’histoire de lîle. Désormais selon lui, il faut évoluer vers l’autonomie au sein de la République Française.

« Je ne suis pas pour l’indépendance. Mayotte est inscrite dans la constitution française, mais Mayotte doit protéger ses terres en ayant ses propres règles comme à Tahiti. La préférence locale doit également primer. »

Il souhaite un statut similaire à celui de la Polynésie Française. La loi d’autonomie de 2004 accorde de larges compétences aux autorités de ce territoire.
Avec ce genre de statut, Mayotte aura la possibilité d’adopter la préférence locale, en faveur des mahorais, dans l’accès aux emplois.

L’autonomie accorde également le droit de prendre des mesures spécifiques pour la protection du foncier et une fiscalité adaptée à la réalité locale.
Mayotte pourra aussi ouvrir des représentations auprès d’autres pays, ou organisations internationales comme le fait la Polynésie.

La position de Jacques Martial Henry est une nouveauté dans le paysage politique mahorais dominé par les départementalistes.

Il est le fils de Martial henry un illustre politicien qui était vice-président du conseil général de Mayotte pendant 20 ans.
il fut également ministre de la santé du gouvernement comorien du Prince Said ibrahim à l’époque de l’autonomie interne du territoire des Comores au sein de La République Française.

Comorya

Powered by Comores infos