You are here: Home » Actualité » Msaïdié copine et fait nommer sa copine Procureure

Msaïdié copine et fait nommer sa copine Procureure

Msaïdié copine et fait nommer sa copine Procureure

Après les poissons de Mohéli, la Procureure de Mohéli

Par ARM

     Félicitations à Houmed Msaïdié Mdahoma, ministre de l’Économie, des Investissements et de l’Énergie, Chargé de l’Intégration économique, du Tourisme et de l’Artisanat, Porte-parole du gouvernement (Ouf! Ouf!), aboyeur public et insulteur officiel de la dictature de Mitsoudjé, désormais Proconsul chargé des Magouilles et Saletés à Mohéli. Avant, il se contentait de se nourrir du poisson blanc de Mohéli, que lui envoie complaisamment et obséquieusement son dévoué Abakar Sahiou, l’analphabète notoire qui dirige la Société nationale d’Électricité à Mohéli. Eh bien, il vient d’ajouter des éléments dans son CV parce que désormais, c’est lui procède aux nominations au Tribunal de Fomboni, à la demande de sa chérie mohélienne, qui y sévit depuis de longues années par les coucheries avec les autorités du jour (l’ancien Gouverneur Mohamed Ali Saïd en pleure de rage et de jalousie), les injures, les insultes, l’incompétence malsaine, la corruption malsaine, et une interprétation des règles de Droit connue d’elle seule…

Quand sa chérie mohélienne lui a réclamé sa promotion lit, couchette et canapé, il est allé voir le vil Mohamed Housseine Djamalilail, le ministre de la Justice, des Affaires islamiques et de la Fonction publique chargé des Droits de l’Homme, de la Transparence et des Administrations publiques (Au secours! Au feu!). Comme celui-ci est connu pour son immoralité et son incapacité à faire la différence entre avec il peut faire des coucheries et avec qui il ne le peut pas, entre où il peut planter ce que vous savez et où il ne le peut pas, il a subodoré une affaire de sexe. Il avait raison, le bougre. Il lui a tout simplement dit: «Msaïdié, et si tu me disais tout?».

Et Houmed Msaïdié Mdahoma, qui vit dans le mal depuis des décennies, s’est mis à lui à lui parler de son copinage à Mohéli et de la demande de promotion de sa copine, la vieille haridelle incompétente et corrompue, spécialisée dans les coucheries, insultes et injures. Se rappelant des cageots de poisson blanc que lui envoie chaque semaine le Procureur Abbas Houtoibou Abdallah, le malfaiteur Mohamed Housseine Djamalilail a donné satisfaction à Houmed Msaïdié Mdahoma par «solidarité gouvernementale» entre gens de la même confrérie du mal.

Au train où vont les choses, il est à se demander si Houmed Msaïdié Mdahoma n’est pas devenu le Proconsul de Mohéli, vivant du poisson blanc de Mohéli et couchant avec tel «magistrat» du Tribunal de Mohéli, dont il vient d’obtenir la promotion canapé. Et si sa fausse réconciliation avec Mohamed Saïd Fazul dit Babadi ou «Mtsouzi Poitra» («Sauce gélatineuse»), le vendeur d’huile de coco, de feuilles de manioc et de piment à L’Hôtel Le Moroni, avait pour but de mieux s’ancrer à Mohéli, sans doute pour en devenir le Gouverneur et le Proconsul un jour?

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 11 juillet 2021.

Powered by WPeMatico