You are here: Home » Tribune libre » Msaidié doit pointer au chômage si sa mission est de préserver la paix et la stabilité

Msaidié doit pointer au chômage si sa mission est de préserver la paix et la stabilité

MSAIDIE DOIT POINTER AU CHÔMAGE SI SA MISSION EST DE PRÉSERVER LA PAIX ET LA STABILITÉ…

Onze conférences de presse en l’espace de quelques mois ! Pas pour évoquer les nombreuses difficultés au quotidien qui fragilisent l’existence des comoriens, mais pour mettre en avant son délire du tout sécuritaire et les mots dépassent la réalité.

Existe-t-il une réelle menace pour la paix et la stabilité dans notre pays ? Aucunement ! La réalité de terrain prouve que le discours alarmiste du pouvoir relève du pur fantasme. Jugez vous-mêmes la ferveur populaire qui accompagne l’annonce de la candidature d’A.A.M.Sambi partout où il passe à la Grande-Comore.

A Lire Aussi – Le communiqué du conseil de paix et de sécurité de l’U.A s’adresserait plutôt au mouvement des assises mais pas à Sambi


Vol 1 )Le président Ahmed abdallah mohamed sambi à pidjani dans le domba
Posted by Narivendze Komores on dimanche 4 octobre 2015

C’est la candidature de l’espérance ! La majorité des comoriens rejettent les thèses séparatistes qui se nourrissent de la résignation, de la médiocrité et du désespoir. De plus en plus, ils adhèrent au discours de rassemblement, d’unité et de progrès prôné par A.A.M.Sambi. Sa candidature bénéficiant d’un large soutien indéniable de la population ne peut aucunement mettre en péril la stabilité et la paix dans notre pays ! D’autant qu’il est à la fois le père et le gardien jaloux de ces acquis à mettre sous le compte de son action politique.

En cette période de fin de mandature, la majorité silencieuse. Le tintamarre de la minorité tapageuse et usurpatrice est inaudible. Ecoutez la salve d’applaudissements en guise de confirmation de soutien et d’adhésion à la candidature d’A.A.M.Sambi.


Vol 10)le président Ahmed abdallah mohamed sambi à pidjani dans le domba
Posted by Narivendze Komores on lundi 5 octobre 2015

Les inquiétudes du conseil de paix et sécurité n’ont pas leur raison d’être. Le pouvoir n’a qu’à se plier au jeu de la démocratie. La mission du tout sécuritaire de Msaidié n’a plus aucune justification, surtout qu’elle risque de poser un problème de droit aux Comores. Les mesures exceptionnelles du pouvoir ne pourraient reposer sur aucune base légale.

Msaidié peut donc pointer au chômage si son souci unique et principal est de prévenir , préserver la paix et la stabilité aux Comores. Le respect de l’ordre constitutionnel, des règles et des procédures démocratiques est primordial et s’impose à tous, y compris le pouvoir. La paix et la stabilité dans notre pays ne peuvent prendre un autre chemin que celui-là, connu et partagé par tous les comoriens. Msaidié ne peut ignorer la constitutionnalité de la candidature d’A.A.M.Sambi… Le communiqué du conseil de paix et sécurité, boîte d’enregistrement du gouvernement comorien, s’adresserait plutôt au Mouvement des Assises très critique à la présidence tournante non à A.A.M. dont la candidature est conforme à celle-ci.

A Lire Aussi – Malaise au sein du parti RADHI qui pourrait être siphonné par la CRC….

Dans la livraison de France Mayotte Matin n°889 du 13 juin 2014, alors que Boléro avait connaissance de l’existence de l’art 14, nouveau refuge des opposants à la candidature d’A.A.M.Sambi, déclara :

« Notre loi permet que tout comorien, quel que soit son origine, puisse être candidat partout où il veut, l’essentiel est qu’il soit inscrit sur une liste électorale, là où se tiennent les primaires ».

Boléro confirme ce qu’il avait dit auparavant à propos de la présidence non insulaire de la tournante, et notre lecture de la lettre et de l’esprit de la constitution.

La tentative récente avortée de Boléro de se dédire en invoquant l’article 14, près de cinq après, ressemble plus à une manœuvre désespérée de l’homme pour retrouver une crédibilité perdue dans son camp. En effet, dans le camp du TSS, Boléro et Azaly sont accusés par les partisans de Mamadou d’avoir ouvert un large boulevard à la candidature d’A.A.M.Sambi en jouant à l’arroseur arrosé…

Ahmed BOURHANE – Photo ©habarizacomores

© « Copyright » – www.habarizacomores.com – Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde :Information et actualité en temps réel

Powered by Comores infos