You are here: Home » Actualité » Msaïdié, insulteur officiel, insulte Fazul, l’idiot officiel

Msaïdié, insulteur officiel, insulte Fazul, l’idiot officiel

Msaïdié, insulteur officiel, insulte Fazul, l’idiot officiel

Les insultes de l’insulteur ne concernent nullement Mohéli

Par ARM

       Votre site préféré a décerné à Houmed Msaïdié Mdahoma le titre d’«aboyeur public et insulteur officiel». L’intéressé, se comportant en manant et non en grand commis de l’État, encore moins en homme d’État, mérite son titre officiel. Ayant fait de sa bouche son fonds de commerce, son seul fonds de commerce, il insulte tout le monde, il injurie, il aboie, il grogne, il éructe, il s’en prend aux Comoriens vivant en France, qu’il traite de «laveurs de chiottes», remue ses propres poubelles, qu’il surcharge, sans savoir qu’il se déshonore.

On se souvient du jour pas si lointain où il s’accusait d’avoir fraudé l’élection de 2016 contre lui-même, alors qu’il n’avait aucun moyen de le faire, ce crime ayant été l’œuvre des Mohéliens de Bête-Salam. En d’autres termes, Houmed Msaïdié Mdahoma dit ceci: «En 2016, j’étais le colistier de Mohamed Ali Soilihi pour la Grande-Comore. J’allais devenir son Vice-président pendant 5 ans et le tuer au bout de 900 jours pour devenir Khalife à la place du Khalife. Mais, j’ai préféré qu’il perde pour que j’occupe d’abord un emploi fictif et après la fonction d’aboyeur public et d’insulteur officiel d’une dictature maudite et stupide».

Le problème de Houmed Msaïdié Mdahoma, c’est que sa bouche n’a pas de frein. Houmed Msaïdié Mdahoma ne sait pas quand il faut parler et quand il faut se taire, ce qu’il faut dire, ce qu’il faut taire. On le nomme ministre pour qu’il insulte les Comoriens. Il ne sait pas qu’il insulte. Non, pour lui, il parle un langage viril et charnel. Il traite Mohamed Saïd Fazul, semblant de «Gouverneur» de Mohéli, d’«idiot de Mohéli». Cette sortie politique et médiatique a été suivie de nombreuses réactions indignées. Mais, pour ce site, c’est un non-événement: un homme sans honneur, ni intelligence, qui traite un autre homme sans honneur, ni intelligence, d’«idiot de Mohéli» n’est pas un fait sur lequel il faut s’attarder. On traite un tel fait avec indifférence, donc, par le mépris. On hausse les épaules, on continue sa route.

Cette affaire ne concerne pas les Mohéliens. Les Mohéliens n’ayant pas élu Mohamed Saïd Fazul et ne reconnaissant pas son autorité, ils auraient même présenté des remerciements à Houmed Msaïdié Mdahoma s’il avait tué celui-ci. Aujourd’hui, dans leur immense majorité, les Mohéliens souhaitent la mort violente et dans la honte de Mohamed Saïd Fazul, et sont prêts à le tuer dès que la première occasion se présentera. Mohamed Saïd Fazul ne représente pas Mohéli. Il est un simple usurpateur dont se sert un dictateur abject de Grande-Comore.

Maintenant, nous devons répondre à une question: Mohamed Saïd Fazul est-il un idiot? La réponse est: oui. Mohamed Saïd Fazul est une longue suite d’idioties. Il a fait 5 fois le Baccalauréat. À la 5ème tentative, en pleurs, des femmes de Fomboni ont constitué une délégation et ont exigé du Président du jury qu’il le proclame admis alors qu’il n’avait pas le ¼ des notes exigées. Lors de notre service national au Collège de Fomboni, il avait fallu lui confier les «Travaux pratiques agricoles» (TPA), pour qu’il montre aux élèves un couteau, une machette, un râteau (…). Il a fait à Mvouni une formation de sage-femme, mais personne n’ose lui confier son corps. Mais, en 2016, on a préféré lui confier toute l’île de Mohéli.

Après sa formation de sage-femme, on lui confia le Collège islamique de Fomboni, qu’il détruit. En 2000, il est nommé Gouverneur de Mohéli et se maintient à son poste par la fraude électorale. Il a été élu Gouverneur de Mohéli en 2016, mais dans la fraude. Il y avait trop de cas de fraudes. Des Mohéliens que je connais personnellement «avaient voté» alors qu’ils se trouvaient en France, et alors que les procurations n’étaient pas permises. Depuis 2016, Mohamed Saïd Fazul a nié Dieu et Mohéli, s’enferme dans son statut d’esclave à l’égard de la dictature contre Mohéli, ne croit qu’à l’argent. Chacune de ses phrases en public comme en privé est un tissu d’idioties. Il ne dit que des idioties. Il est mentalement handicapé. C’est vrai.

Alors, les Mohéliens ne sont pas concernés par les injures de Houmed Msaïdié Mdahoma sur Mohamed Saïd Fazul. Les Mohéliens renvoient dos à dos les deux imbéciles.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 8 décembre 2020.

Powered by WPeMatico