You are here: Home » Actualité » «Ne m’accordez pas votre aide pour faire un coup d’État»

«Ne m’accordez pas votre aide pour faire un coup d’État»

«Ne m’accordez pas votre aide pour faire un coup d’État»

La crédibilité internationale accrue du Grand Sultan Hachim

Par ARM

       Le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou est toujours placé sous contrôle judiciaire à Foumbouni, au Sud de la Grande-Comore, mais sa crédibilité internationale n’a cessé de croître. Ses amis à l’étranger le réclament et s’inquiètent pour cette figure attachante et emblématique de la classe politique des Comores.

Le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou regarde avec tristesse les Comores sombrer dans la destruction. Quand il lit un article d’un organe de presse étranger parlant des «faucons» de la dictature de Mitsoudjé, il ironise: «Faucons! J’en rabats singulièrement depuis que j’ai lu cet article. Mais, pour parler de faucons, il faut des en face des colombes! Or, j’ai scruté les horizons, j’ai compté un à un les séides autour d’Assoumani Azali, et je n’ai vu que des bellicistes qui ne cherchent qu’à plaire à leur maître et qui débitent les pires insanités face à lui, le poussent aux pires fautes et crimes contre tout un pays. Et on nous parle de faucons? Où sont les colombes cherchant à calmer les ardeurs criminelles des faucons? Il faut donc qu’on arrête d’agiter n’importe quoi devant les Comoriens et la communauté internationale. Je suis catégorique: dans l’entourage d’Assoumani Azali, il n’y a aucun homme de pays, aucune colombe, mais des faucons».

Quand il prend connaissance des frasques infantiles de l’opposition comorienne en France, le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou a la larme à l’œil. Les initiés connaissent l’origine de sa douleur. Il sait que les prétendus opposants qui se donnent en spectacle en France souffrent gravement d’un grave problème de crédibilité nationale et internationale. Personne ne les connaît à l’extérieur des Comores, et personne ne leur fait confiance à l’intérieur du pays. Or, le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou est d’une crédibilité nationale et internationale grandissime. Les hommes d’État, les diplomates, les dirigeants de grandes firmes multinationales, les chefs de grands partis politiques (…) dans un certain nombre de capitales étrangères le connaissent, lui font confiance et comptent sur lui pour apaiser les Comores.

La crédibilité internationale du Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou s’explique: l’homme de Foumbouni est d’une moralité intacte, d’un patriotisme sincère, n’a jamais détourné un centime d’argent public ou privé, ne parle jamais de lui mais des Comores, ne veut rien pour lui-même mais la démocratie et le développement pour les Comores. Ses émissaires aux quatre coins du monde présentent son message: «Ne m’accordez pas votre aide pour faire un coup d’État, mais pour inciter mes compatriotes à s’asseoir ensemble pour panser les plaies de mon pays. Nous sommes engagés dans un bras de fer qui finira dans le sang de plusieurs Comoriens. Aidez-moi à éviter ce bain de sang par la seule solution qui se présente: le dialogue entre Comoriens, par abandon de l’orgueil des uns et du caractère suicidaire des autres. Je ne veux aucun centime. Je demande juste une médiation qui permettra aux Comores de sortir de l’impasse qui nous conduira à la mort».

Le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou a un plan pour sortir les Comores de la grave crise actuelle. Et si on continue à l’ignorer, les Comores ne vont pas tarder à voler en 3 morceaux puisque la confiance entre la Grande-Comore, Anjouan et Mohéli est gravement rompue. Chaque île aspire à devenir un État indépendant séparé des autres, et cette fièvre destructrice est plus visible au sein de la classe politique de la Grande-Comore et de Mohéli, pendant que celle d’Anjouan danse avec le dictateur et ne sait même pas ce qu’elle veut. Le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou est au courant de tous ces maux forgés dans la haine et veut éviter le pire.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 29 juin 2021.

Powered by WPeMatico