You are here: Home » Actualités » Ne serait-elle pas une tentative d’harcèlement et de corruption d’un conseiller en exercice ?

Ne serait-elle pas une tentative d’harcèlement et de corruption d’un conseiller en exercice ?

Après la déchéance du conseiller de Juwa Erdine Soula en décembre, le parti au pouvoir à Anjouan a perdu sa majorité au conseil de l’île. De l’autre côté, les 9 conseillers de l’île issus de l’opposition ont fait bloc. Le courant ne passe plus entre ce bloc de l’opposition et le locataire du Dar-Nadjah, Gouverneur Abdou Salami Abdou, accusé d’abus de pouvoir.
 
Le Gouverneur Abdou Salami tente par tous les moyens de briser le bloc de l’opposition qui est devenu trop gênant. Il est allé même jusqu’à recevoir le conseiller de Koni Abdoulkarime à Dar-Nadjah le 22 mars.
 
Ne serait-elle pas une tentative d’harcèlement et de corruption d’un conseiller en exercice ?Objectif de la rencontre :


– Persuader le Conseiller de faire défection dans son rang de l’opposition pour se ranger du côté de Gouverneur ;
– Faire une mise en scène médiatique et pousser le conseille à faire une déclaration devant la presse du gouvernorat.
 
Rien ne dit que le Conseiller de Koni Abdoulkarime a mordu à l’hameçon, car dans sa nature, il est un homme qui ne refuse jamais d’écouter et de parler, mais qui sait refuser d’exécuter les ordres de l’injustice.
 
Juridiquement parlant, le gouverneur SALAMAI peut-être accusé d’être responsable d’un harcèlement et d’une tentative de corruption d’un Conseiller en exercice. Il semble lui-même être mal conseillé.

Powered by Comores infos